Prison de Nancy-Maxéville : Dispositif de séparation plexiglass



Force ouvrière alerte la Direction du Centre Pénitentiaire de NANCY-MAXEVILLE concernant la reprise des parloirs suite au plan progressif de déconfinement lié au Covid 19.

Force ouvrière demande des mesures de séparation Plexiglass au sein des box parloirs.

Force ouvrière estime qu’il n’est pas possible de poster un agent derrière chaque salle de rencontre famille/détenu afin de surveiller si les mesures barrières et de sécurité sont respectées.

Pour éviter une pandémie et garantir la sécurité sanitaire des personnels et des détenus, Force ouvrière demande donc la mise en place d’un dispositif de séparation plexiglass au sein des parloirs.

Force ouvrière tire la sonnette d’alarme sur le fait d’envisager une mise en place des parloirs au sein d’un gymnase ou d’une salle. Les mesures de sécurité ne pourront pas être respectées. De plus, toutes les familles et détenus dans une même salle peut entraîner des incidents graves mettant ainsi en danger les personnels, les familles et les détenus.

Force ouvrière Réitère que la mise en place des parloirs dès le 11 mai 2020 est dangereux et prématuré.

Lire le communiqué

186 vues

Posts récents

Voir tout

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr

© SNPFO 2019 - Tous droits réservés. Réalisation Pôle Communication SNPFO.