Prison de Muret : Refus de réintégrer au centre de détention



Le mardi 27 octobre 2020 une grande première est arrivée au CD de Muret ....UN REFUS DE RÉINTÉGRER PAR 29 DÉTENUS !!!!

Suite à l’annonce de la fermeture des UVF et PF ainsi que la mise en place du protocole sanitaire sur le linge parloirs, 29 détenus ont décidé de bloquer la promenade de 18h45 à 21h pour faire connaître leur mécontentement..

L’intervention des ÉRIS de Toulouse a été nécessaire pour évacuer la promenade, les personnels présents (surveillants (es), gradés et officiers) ont effectués la réintégration en cellule des détenus au fur et à mesure que les ÉRIS les évacuaient de la promenade.

Trois instigateurs ont été placés au QD puis transférés aujourd’hui..

Une nouvelle fois nous constatons le changement de la population pénale que nous recevons sur notre établissement dû aux affectations qui ne correspondent plus au profil d’un CD ouvert basé sur l’autonomie et la réinsertion par le travail. Après une agression commise par un cas psychiatrique, maintenant nous avons un refus de réintégrer par un groupe de contestataires aux mesures sanitaires. Puisque les affectations ne se font plus sur profil alors FO Muret exige l’apport de personnels afin de pouvoir travailler dans de meilleures conditions sécuritaires. La philosophie de notre établissement change au vu des affectations alors nous devons nous adapter et cela passe par l’apport en personnel ...

FO Muret félicite et remercie tous les personnels (surveillants (es), gradés, officiers et direction) présents pour leur professionnalisme.

FO Muret demande l’apport en personnel, nécessaire à la sécurisation de notre établissement qui ne peut plus fonctionner en effectif réduit.

Le secteur des ateliers n’absorbe plus comme auparavant les deux tiers des détenus du CD de Muret. La crise du COVID n’arrange pas les choses en réduisant les emplois alors que nous avions déjà la moitié des détenus inactifs (cause = inapte au travail du à une pathologie psychiatrique ou par souhait), nous ne pouvons plus continuer à travailler en sous-effectif et le respect de l’organigramme doit devenir une priorité pour notre administration afin d’assurer la sécurité des personnels.

Lire le communiqué

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr