Prison de Mulhouse : AGRESSION au Quartier Mineur

Lasituation au quartier mineur est explosive et comme toujours , c’est le personnel qui trinque!!!

Lundi 21 Décembre, en milieux d'après-midi, notre collègue du QM réintègre un détenu de la cour de promenade.Ce détenu, aperçoit sur la coursive, celui qui depuis son arrivée mets le feux au poudre au quartier mineur, en insultant et en menaçant la nuit, tous les autres pensionnaires du quartier mineur.

L’altercation est inévitable​, un échange de coups entre les deux détenus s'ensuit , le collègue s’interpose et tente de stopper le détenu qu’il remontait de la promenade , celui -ci décide de frapper le surveillant et lui adresse un violent coup de poing au visage, qui lui vaudra un jour d’ITT. L’alerte est donnée et les renforts arrivent très rapidement , la situation est maîtrisée et l’auteur de l’agression conduit au quartier disciplinaire.

Lors de la fouille du détenu à son arrivée au Q.D , ​une arme artisanale faite à partir d’un bout de vitre de 15 cm est découverte!!! ​Le matin même, un CRI avait été rédigé à l’encontre de ce détenu pour dégradation d’une fenêtre de sa cellule où un bout de verre était manquant ...​plus besoin de chercher, on sait maintenant où il est !!!

Un drame a encore été évité...​Les détenus du quartier mineur n'hésitent plus à se confectionner des armes et à se balader avec sur la coursive, pour régler leur compte entre eux!!! ​La situation devient très préoccupante et notre sécurité ne tient plus à rien !!!

Notre direction se doit de réagir très rapidement avant que l’irréparable n’arrive, nous y veillerons avec beaucoup d'intérêt, il en va de la vie du personnel!!!

Le bureau local F.O: Félicite l’ensemble du personnel pour sa réactivité et son professionnalisme.

Le bureau local F.O: Apporte tout son soutien à notre collègue agressé et lui souhaite un bon rétablissement.

Le bureau local FO: Exige un transfert du détenu auteur de l’agression à l’issue de sa peine au quartier disciplinaire.

Le bureau local FO: Exige le transfert du détenu perturbateur, qui est toujours en activité au quartier mineur et qui continuera ses agissements nocifs sans nul doute.


Lire le communiqué

471 vues