Prison de Montauban : Lettre ouverte à l'attention de Monsieur le chef d'établissement



Monsieur,


Je prends note de votre refus d'autorisation d'absence exceptionnelle (AAE) alors même que je vous ai adressé une demande d'autorisation spéciale d'absence (ASA) pour motif syndical, autorisation que j'ai sollicitée au titre de l'article 13 du décret du du 28 mai 1982 modifié.

Les motifs que vous indiquez sont avancés pour des raisons que vous voulez objectives et particulières, tenant à la continuité du fonctionnement du service. Je tenais cependant à vous indiquer que d'autres organisations syndicales, qui sont certes plus représentatives que FO Pénitentiaire, ne bénéficient pas du même traitement : pour exemple, un agent s'est vu validé un article 13 pour la journée du 29/06 alors même que cet agent travaille sur une journée complète, tandis qu'en parallèle vous refusez un article 13 à un agent de service l'après midi uniquement.

Je suis étonné que sur la même semaine (lundi et jeudi) la nécessité de service et les carences RH varient à ce point.

Je tenais également à vous indiquer, en tant que secrétaire local de la section FO PÉNITENTIAIRE de la MA de Montauban, que vous appeliez de vos vœux lors du dernier CHSCTD du 22/06/20 à ce qu'une réflexion profonde soit menée concernant le service des agents. Dans une volonté affichée de lutter contre les Risques Psycho Sociaux , vous disiez être inquiet pour vos troupes : permettez moi de vous dire qu'une réflexion constructive ne pourra être menée que dans le respect du dialogue social, ce qui nécessite de votre part équité et respect.

Vous avez répété tout au long du CHSCTD que vos agents s'étaient investis durant la crise du COVID 19, que vous aviez entendu leur fatigue et leur épuisement professionnel : pourquoi avons nous l'impression que ce sont toujours les mêmes qui tirent leur épingle du jeu ?

Souhaitez vous toujours privilégier les agents qui « rendent service » ?

Ne pensez vous pas qu'il serait nécessaire de rebattre les cartes et de définir des critères objectifs d'attribution des postes, et des postes en 12 heures avec des appels d’offre sérieux ?

Qu'en est il de la construction d'un nouveau service qui tienne compte de spécificités RH mais aussi de nos rythmes et de nos vies personnelles ?

Nous avons des propositions concrètes !


Nous voulons que les choses changent !

Les agents ne sont plus épuisés, monsieur, ils sont à bout et vous verrez que très vite ils ne feront plus aucun effort !

Cette lettre sera rendue publique.

Lire le communiqué

182 vues