Prison de Maubeuge : Violence GRATUITE envers le personnel pénitentiaire



LE MINISTRE ET LE DAP DOIVENT SORTIR DE LEURS TANIÈRES


Les phénomènes de violences s’amplifient au sein de nos détentions et deviennent de plus en plus violents, ce Jeudi 27 Août 2020 ce sont nos deux collègues du Centre de détention de Tarascon qui ont dû là subir.

Un des nôtres a été ébouillanté et fut brûlé au deuxième degré sur 20 % de son corps, il est toujours hospitalisé au service des grands brûlés dans l’attente de savoir si des greffes seront nécessaires.


Le SLPFO lui apporte tout son soutien et lui souhaite un bon rétablissement.


CHERS COLLÈGUES, QUATRE JOURS APRÉS CETTE AGRESSION, AUCUN DÉPLACEMENT DU MINISTRE NI DU DAP À SON CHEVET, FAUT-IL UNIQUEMENT UNE PRISE D’OTAGE PAR UN DÉTENU DE SA CONJOINTE POUR LES FAIRE SORTIR DE LEURS TANIÈRES.

Il n’y a pas une journée au sein de nos établissements où la violence s’abat sur un personnel. Ce Lundi 31 Août 2020, c’est notre collègue du CP Maubeuge qui s’est fait lâchement agressé lors du contrôle d’effectif.

Un détenu arrivé par mesure d’ordre et sécurité sur notre établissement et qui en est à son huitième établissement en deux années, lui a porté trois coups de poing sans raison apparente. Ce sauvageon fut mis en prévention.

Notre collègue fut examiné par le médecin de l’établissement, des interruptions temporaires de travail lui ont été délivrées ainsi que sept jours d’arrêt de travail. En moins de deux semaines, ce n’est pas moins de trois agressions que les personnels maubeugeois ont dû subir.

MONSIEUR LE MINISTRE ET MONSIEUR LE DAP VOUS DEVEZ CHANGER DE CAP, VOTRE PRIORITE NE DOIT PAS ETRE DE LANCER DES INSPECTIONS POUR RENFORCER LA PREVENTION DES SUICIDES EN PRISON, EST-CE QUE VOUS EN FAITES DE MEME POUR LES PERSONNELS. VOUS DEVEZ ASSURER LA SECURITE EN SRVICE DE VOS PERSONNELS.

Le SLPFO apporte son soutien au collègue et reste à sa disposition Le SLPFO demande une sanction disciplinaire et exemplaire à l'encontre de cet individu. Le SLPFO demande la mise en place d'une gestion menottée pour l'intéressé au vu de l’agressivité soudaine de ce jour et d’une agression de même type antérieure.

MONSIEUR LE MINISTRE, VOUS CONNAISSEZ BIEN LE MONDE DE LA CHANSON ? NE DONNEZ PAS L’ENVIE AUX PERSONNELS D’ÉCOUTER NOTRE JOHNNY.


A BON ENTENDEUR... A Maubeuge, le 31 Août 2020 MUZZOLIN Christophe


Lire le communiqué

342 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr