Prison de Maubeuge : NOTE DE SERVICE, Procédure Sanitaire des Agents et Chariots Repas



Le SLPFO est intervenu en ce début de semaine concernant la parution de deux notes de services concernant la procédure à appliquer pour qu’un agent puisse quitter son poste pour raisons médicales et la seconde pour l’heure de départ des chariots repas en détention.


PROCÉDURE SANITAIRES DES AGENTS : Cette note du 13 Aout 2020 stipulait en ces termes : « Je rappelle à l’encadrement qu’aucun personnel se déclarant « souffrant » pendant son service ne peut abandonner son poste sans un diagnostic médical. Il sera fait appel à l’unité sanitaire ou au déplacement des pompiers. »


Le SLPFO a dénoncé la non-conformité de cette note !

À CE JOUR RIEN N’OBLIGE UN PERSONNEL À SE RENDRE À L’UCSA LA SEULE OBLIGATION LÉGALE D’UN PERSONNEL EST DE DEMANDER À SA HIERARCHIE D’ETRE RELEVE AFIN QUE CELUI-CI PUISSE QUITTER SON POSTE AVANT DE SE RENDRE A SON MÉDECIN TRAITANT.


Le chef d’établissement lui interprète cette note en nous stipulant que ce sont des alternatives offertes aux personnels. Suite à notre demande, il nous a été confirmé qu'aucun refus à un départ d'un agent souffrant et refusant d'être consultés par l'UCSA ne soit ordonné.


CHARIOTS REPAS : Cette note du 10 Aout 2020 stipulait les horaires de départ des chariots des cuisines avec un départ fixé à 11h30 et 17h40 pour le soir, horaires retardés sous prétexte du retour sport. Pour information, le retour sport est 11h30 et 16h30 donc foutaise.


Le SLPFO a alerté le chef d'établissement sur les incidences générées par cette note et de ce fait empêchant l'application d'un note précédente


En effet à ce jour, les personnels en maison d’arrêt étaient tenus à l’issue de leurs repas et fermeture d’étages de se rendre sur le centre de détention pour renforcer les effectifs pour la fermeture. Avec ce départ retardé, les personnels ne sont plus en mesures de terminer sur la maison d’arrêt à 18h30 et donc de ce fait L’APPLICATION STRICTE DE CETTE NOTE MET CLAIREMENT LES PERSONNELS DU CENTRE DE DETENTION EN DIFFICULTÉ.


Pour le SLPFO, cette note est uniquement rédigé pour emmerder les personnels.


Le chef d’établissement nous a déclaré que ce fonctionnement était à l’essai et qu’il referait un point prochainement...


Le SLPFO appelle tous les personnels à faire remonter les problèmes liés à cette note CHARIOTS.


Le SLPFO appelle les personnels à se signaler s’il venait à se voir refuser de quitter le service pour raison médicale.

PERSONNELS ! À CE RYTHME-LÀ, BIENTÔT VOUS DEVREZ PASSER À LA COMPTABILITÉ POUR AVOIR UN ACCORD POUR VOTRE CRÉDIT. 


Lire le communiqué

236 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr