Prison de Maubeuge : Le SLPFO reçu par la Directrice Interrégionale et le sous-préfet



Suite à la découverte d’un TASER durant la nuit du 22 Mai 2020, l’inquiétude avait grandie dans les rangs des personnels Maubeugeois.


De bon matin, le SLP-FO du CP Maubeuge dénonçait cette découverte aux autorités et dès le soir même, sept cellules étaient fouillées avec le renfort des ERIS et de la brigade cynotechnique de Paris. Même si cette réactivité était à souligner mais face à la dangerosité de l’objet trouvé, cette opération ne suffisait pas pour le SLP-FO.

Dès le lendemain, le SLP-FO appelais à une journée de mobilisation le 9 juin 2020 et avait convié les autres organisations syndicales à nous rejoindre afin de créer un front commun pour l’intérêt collectif et la sécurité des personnels. Ces deux organisations ont refusé cette entente en attendant passivement que Force Ouvrière fasse les choses encore une fois pour les personnels maubeugeois.

Suite à cet appel et différentes interventions de notre organisation, ce Mercredi 3 Juin 2020, le SLP-FO a été reçu le matin par Madame la directrice interrégionale et en fin d’après-midi par Monsieur le Sous-Préfet.

LE SLP-FO FORT DE SES ARGUMENTS ET DE SES PROPOSITIONS A eu face à lui des oreilles attentives prenant conscience des problématiques qu’engendrent les projections au sein de l’établissement.

Les propositions suivantes ont été soumises :

  • Opérations de contrôle plus importante

  • Mise en place de câbles chocs

  • Mise en place de panneaux plein de clôture

  • Eclairage intérieur et extérieur du glacis

  • Mise en place rehaussement (filet anti projections) sur terrain de sport, patio A et B et cours de promenade

  • Remplacement caillebotis

Le SLP-FO du CP Maubeuge a réitéré à ses interlocuteurs la nécessité de mettre en place des contrôles avec brigade cynotechnique lors des parloirs.

Suite à ces échanges constructifs et l’intérêt réel d’écouter les revendications de FORCE OUVRIERE.

LE SLP-FO SUSPEND SON APPEL A MOBILISATION POUR LE 9 JUIN 2020 MAIS RESTE ON NE PEUT PLUS VIGILANT POUR QUE LES PAROLES SOIENT SUIVIES D’ACTES !


Lire le communiqué


121 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr