Prison de Longuenesse : Tout est prétexte pour foutre la merde



Triste nouvelle au CP Longuenesse, un détenu s’est donné la mort par pendaison. Un malheur qui pourtant est utilisé par des voyous sans scrupule, qui à cette occasion, se permettent de « foutre le bordel » et casser moralement du bleu !

Notez qu’une enquête est en cours. Nous n’évoquerons donc pas certains détails.

En effet, suite au décès, un ou plusieurs de nos pensionnaires se sont amusés à colporter diverses théories et rumeurs dignes d’un épisode de prison-break.

« Les surveillants auraient tabassés le défunt pendant la nuit pour ensuite laccrocher à la fenêtre de la cellule afin de simuler un suicide... »

On croit rêver ?!

Nous lisons de tout sur les réseaux sociaux et notamment sur Facebook et Snapchat. C’est bien mieux que Canal+ car c’est en clair, disponible à la vue de tous, pure fiction à sensations assurées !!!

Et ce ne fût que le prologue d’un déchainement de haine, d’insultes et d’accusations de meurtre qui allaient viser le Premier Surveillant responsable du bâtiment A2. Secteur qui au demeurant avait saccagé la cour de promenade activité en début de confinement.

Un malheur pouvant faire le bonheur de certains, quoi de mieux pour des repris de justice que de s’en prendre à un représentant de la Justice.

Le bureau local Force ouvrière Longuenesse dénonce avec force la chienlit dont est victime notre camarade. Espérons que les auteurs de ces exactions soient sanctionnés et condamnés à la hauteur de leurs méfaits.

Le bureau local Force ouvrière Longuenesse apporte tout son soutien au premier surveillant et l’accompagnera dans toutes ses démarches. Lire le communiqué


538 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr