Prison de Liancourt : Essai non transformé...



En ce « frais » mercredi d’un mois de décembre tout se déroule normalement.... Ou presque ! Dans une contrée située non loin de là, au A2 ou tout s’enchaîne normalement un de nos hôtes en a décidé autrement.


Celui-ci « EXIGE» de voir un gradé !!


Notre collègue surveillante lui explique que ce n’est pas possible dans l’immédiat.

Va-t-il se contenter de cela ? Que nenni !!! Dans un élan de. "grand courage" face à la collègue, celui-ci va se sentir envahi d'un grand pouvoir !

Il baisse alors la tête, tel un rugbyman et va charger notre amis à plusieurs reprises au niveau du bassin.

Essai transformé pour lui ! Il passera donc par la case... QUARTIER


UNE BONNE RÉACTION DE L'ÉLÈVE présent sur place qui déclenchera l'alarme API a permis une intervention rapide des collègues de la détention.


Virulent lors de l’intervention, il a aussi blessé la gradée du bâtiment au niveau des doigts. Ce qui lui vaudra 3 semaines d’arrêt pour une entorse et pour la collègue de l’étage de grosses douleurs abdominales.


Cela aurait pu être bien plus grave au vu de la récalcitrante de notre cher pensionnaire.

Force Ouvrière Force Ouvrière félicite les agents présents pour la bonne gestion de l’intervention ainsi que le sens froid de l’élève « dans ce premier coup de chaud »

Force Ouvrière Force Ouvrière demande à ce qu’il soit remercié officiellement.

Force Ouvrière Force Ouvrière exige une sanction exemplaire du pseudo « homme fort »


Lire le communiqué

177 vues