Prison de Grasse : Sécurité



L'UISP Force Ouvrière PACA-Corse, a rédigé un Plan de Sécurisation Interrégional. Ce document de travail de 18 pages présente plusieurs pistes de réflexions et propositions concrètes, pour améliorer la sécurité des établissements de la DISP de Marseille et des personnels qui y travaillent.

Le 17 février le bureau local Force Ouvrière était reçu par le Chef d’Établissement afin de lui présenter ce plan et de dégager des pistes d'amélioration pour la MA Grasse, relevant de son niveau de responsabilité et de décision.

Voici quelques éléments qui ont été évoqués, et que nous souhaiterions voir aboutir :

Installation de systèmes d'éclairages avec détecteurs de présence sur les zones habituelles de projections.

Définition précise des limites cadastrales du domaine pénitentiaire en vue des prérogatives futures des ELSP.

Entretien régulier des glacis : Cette demande avait déjà été formulée, elle a été réactivée.

Entretien, vérification et remplacement des caillebotis : un état des lieux complet doit être fait sur toute la détention avec remplacement ou réparation le cas échéant.

Vérification et maintenance des serrures : Force Ouvrière rappelle la fragilité de certaines serrures et exige toujours une traçabilité de leur entretien.

Entretien, vérification et remplacement des œilletons et cache-œilletons : Si les œilletons manquants semblent remplacés, les cache-œilletons se font rares. Force Ouvrière présente un modèle de cache-œilletons de type guillotine, à priori plus difficile à dégrader, que nous souhaiterions tester sur une unité de vie.

Installation de bardages sur les cours de promenade : des panneaux pleins, disposés sur l'ensemble des grillages des cours de promenade, empêcheraient à la fois le franchissement et la pêche aux projections.

Dotation d'appareils de type DECT pour tous les postes de détention afin de faciliter les communications

Dotation d'oreillettes individuelles pour les Motorolas : le but et de permettre à tous les agents disposant d'un Motorola de pouvoir communiquer les mains libres et en assurant la confidentialité des échanges. Cette demande va être chiffrée, le Chef d’Établissement y est favorable.

Dotation d’émetteurs-récepteurs type iCOM LTE 4G pour les EJV/ELSP afin de pouvoir rester en contact avec l'établissement et les autres équipages.

Kit de contrôle pour fouille : nous souhaitons que l'encadrement puisse largement disposer de réactifs pour procéder à des tests en cas de saisie de substances supposément illicites.

Trombinoscope de sécurité : Nous insistons sur la nécessité de l'actualiser et de le mettre à disposition des postes protégés (PCI, PEP, Miradors, guérites promenade)

Briefings: nous insistons sur la nécessité de renforcer ces moments d'échanges entre les surveillants et l'encadrement, aussi bien aux appels qu'en bâtiment.

Déploiement ELSP : Force Ouvrière réaffirme son opposition au projet que souhaite imposer la DISP (24 agents ELSP en équipe dédiée et 21 agents habilités ELSP en roulement). Nous exigeons l'ouverture de discussions pour élaborer un projet conforme aux attentes des personnels (et à la circulaire du 04/10/2019)

Organisation de fouilles sectorielles avec appui de brigades cynophiles

Portique SAS PEP : Force Ouvrière souhaite qu'un portique de détection de masses métalliques soit disposé au niveau de la PEP côté SAS (comme c'était le cas par le passé) afin de pouvoir procéder au contrôle des chauffeurs des véhicules entrants.

Cabines Parloirs : Force Ouvrière propose de disposer du film sans tain sur les oculus des cabines afin que les agents puissent contrôler les box sans être vus des détenus et de leurs visiteurs. Des tests doivent être effectués.


Force ouvrière : VOTRE SÉCURITÉ, NOTRE PRIORITÉ !

Lire le communiqué

126 vues

Posts récents

Voir tout

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr

© SNPFO 2019 - Tous droits réservés. Réalisation Pôle Communication SNPFO.