Prison de Fresnes : Intrusion au centre pénitentiaire



Ce matin, aux alentours de 2H30 du matin, à la veille du 14 juillet, cinq individus ont tenté de pénétrer au sein du domaine pénitentiaire de Fresnes.

Les malfaiteurs munis de bidons d’essences et de marteaux, ont été interrompus lors de leur ascension du portail du domaine pénitentiaire, par les agents affectés au poste « PCS ». Dans leur fuite, un des mis en cause a même lancé son marteau en direction du collègue, qui a pu esquiver de justesse et ainsi éviter des blessures graves. Les agents chargés de l ‘accueil et du contrôle de l’accès, avec comme seule arme leur courage, ont réussis vaillamment à appréhender 1 individu qui avait réussi à s’introduire dans l’enceinte du domaine. Le mis en cause a été remis par les agents pénitentiaire aux services de police afin d’être conduit au commissariat pour que toute la lumière soit faite sur leurs intentions.

Aujourd’hui, malgré la fermeture du domaine, la voyoucratie ne recule devant rien !

Les braises des incendies criminels que nous avons connus en 2018 sont encore chaudes dans l’esprit de nos collègues que déjà des voyous n’hésitent pas à recommencer. Bien que l’enquête, sur les faits qui se sont déroulés cette nuit, n’est qu’à son début, le bureau local réitère sa demande relative à l’augmentation de l’effectif des agents affectés au PCS.

Les personnels ont fait preuve de courage et de sang-froid, grâce à cela, le drame a été évité de justesse !!!

Les raisons de cette intrusion restent encore inconnues mais la sécurité de l’agent chargé de l’accueil, des visiteurs, des personnels et de l’ouverture du portail se pose tout de suite !!!

Les risques d’intrusion sont importants et l’entrée du domaine pénitentiaire reste un des principaux points sensibles, ne l’oublions pas...

Il va de soi que Force Ouvrière apprécie la mesure prise par la Direction, de fermer l’accès du domaine car les conséquences auraient pu être désastreuses.

Force Ouvrière pense cependant que des précautions supplémentaires doivent être prises afin d’assurer la sécurité de l’agent qui ouvre à pied le portail d’accès au domaine pénitentiaire.

Prévoir un mécanisme d’ouverture et de verrouillage automatique à distance du portail serait une idée à envisager rapidement. Force ouvrière salue que la Direction prenne à bras le corp la sécurisation du domaine pénitentiaire.

Force ouvrière demande que des mesures soient prisent pour sécuriser l’agent en poste « PCS », pour cette nuit du 14 juillet 2020, en attendant qu’une mesure sécuritaire permanente soit mise en place.


Force Ouvrière félicite les agents et souhaite qu’ils soient récompensés à la hauteur de leur exploit.


Lire le communiqué

614 vues