Prison de Fresnes : COVID / Fermeture du mess. FO interpelle la direction



Depuis, le vendredi 30 octobre 2020, le conseil d’administration du MESS de FRESNES a dû se résoudre à fermer le restaurant suite à des cas de COVID au sein du personnel.

Dans l’urgence, il a donc fallu mettre en place un système de restauration alternatif via un food-truck afin de permettre aux personnels de pouvoir se restaurer. Le re-confinement ayant entrainé la fermeture de tous les restaurants.

Tout d’abord, le syndicat local FORCE OUVRIERE remercie les membres du conseil d’administration du MESS, la direction du CP Fresnes et le DHRAS de Paris pour la mise en place rapide de cette mesure. Néanmoins, le syndicat local FORCE OUVRIERE est conscient que cette mesure ne pourra répondre à l’ensemble des personnels vu le coût élevé du repas (entre 9 et 12 euros).

Il est donc de notre responsabilité de travailler pour faire en sorte que l’impact budgétaire pour les agents soit le moins élevé possible.

Dans une publication du 2 novembre 2020, la Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) a communiqué sur les mesures relatives à la prise en compte dans la fonction publique de l’Etat de l’évolution de l’épidémie de Covid-19.

Concernant la restauration administrative, celle-ci s’opère dans un cadre sanitaire renforcé, en prévoyant notamment la réorganisation des espaces, l’adaptation des plages horaires, le respect d’une jauge maximale d’une personne pour 4 m2, l’adaptation des plans de circulation, le port du masque lors des déplacements dans les restaurants, la limitation de 6 personnes par table, l’aération des espaces clos etc...

Mais que faire lorsque le restaurant administratif est fermé ?

Dans le cas de fermeture 2 possibilités s’offrent à nous :

  • La mise en place en priorité d’un dispositif de portage de repas venant palier la fermeture du restaurant.


  • Et suite à l’entrée en vigueur de l’état d’urgence, sur autorisation du chef de service et en absence de dispositif alternatif de restauration, la possibilité de rembourser les frais de restauration des agents, sur présentation d’une facture.

Après avoir sollicité le DHRAS de PARIS, le syndicat local FORCE OUVRIERE revendique la prise en charge des frais repas de l’ensemble des personnels de Fresnes, de la DISP de Paris et EPSNF en mesure de produire une facture, et ceci sans aucun autre critère.

Lire le communiqué

282 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr

© SNPFO 2019 - Tous droits réservés. Réalisation Pôle Communication SNPFO.