Prison de Fresnes : Compte rendu CTS Janvier 2021



Ce début d’année s’ouvre et le CTS du lundi 4 janvier 2021 lance une étape historique au sein de notre structure.

En effet, après une année de travail autour de la réorganisation du service de l’établissement au travers de différents groupes de travail réunissant les organisations représentatives et les membres de l’administration, ce lundi, nous avons été conviés au comité technique local afin de valider une des étapes des différents projets.

C’est ainsi qu’à l’unanimité, la mise en place de la brigade contrôle a été validée avec pour conséquence la réforme du service de nuit.

Force Ouvrière a toujours été favorable à la mise en place de la réorganisation du service de nuit. Nous avons interpellé à plusieurs reprises l’administration à ce sujet, notamment pour donner suite à de trop nombreuses tentatives d’évasions pendant lesquelles les agents effectuaient 3 heures de factions aux miradors lors des services de nuits.

Cette nouvelle réorganisation permettra l’arrivée de «vrais» bons tours dans le service de nuit ! Mais aussi, la mise en place de personnels dédiés afin de gérer l’affluence des arrivants, retours extraits et permissions ce qui permettra d’alléger significativement les tâches incombant aux agents affectés aux miradors.

Nous avons interrogé la direction sur la nécessité ou pas de maintenir les rondes extérieures intermédiaires et nous avons fait savoir aussi notre attachement à la présence de 2 agents au QD les nuits !!!

D’autres changements en perspective sont à venir sur la structure, les groupes de travail et les consultations se poursuivront pour faire évoluer de nombreux sujets : la mise en place des ELSP, la promenade unique (défendu depuis toujours par notre organisation cf. précédent compte rendu), la réorganisation des mouvements en détention.

S’agissant de la charte des temps des officiers, après consultations les représentants du cts FORCE OUVRIERE ont validés cette modification, et félicitons au passage celle et ceux qui ont été promus dernièrement.

Enfin, nous avons interpellé le directeur suite aux agressions dont ont été victime nos collègues depuis le début de l’année, les 1, 2 et 3 janvier (menaces de mort, bousculade et crachat). La justice doit réagir rapidement face à ce genre de méfait de la part d’une population pénale décomplexée sous prétexte que certains font l’objet d’une libération prochaine.

Si la réponse pénale vis à vis des collègues sont sans appels lors de leurs passages devant les juridictions il doit en être de même à minima vis à vis de la population pénale...

Nous apportons notre soutien à nos collègues victimes et sommes à leurs dispositions pour toutes démarches.

L’année 2020 a été marquée par une crise sanitaire qui a retardé bon nombre de travaux, même si cette crise est toujours présente, nous, le bureau local Force Ouvrière, continuerons d’avancer dans l’intérêt de tous !!!

Lire le communiqué

159 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr

© SNPFO 2019 - Tous droits réservés. Réalisation Pôle Communication SNPFO.