Prison de Fleury-Mérogis : Une journée électrique




Lors de notre visite, le 30 septembre 2020 sur le bâtiment D4, nos collègues nous ont fait part de la dégradation de leurs conditions de travail et d’un regain de sentiment d’insécurité.

En effet, vers 10h00 en plein mouvement une coupure de courant électrique s’est invitée pour électriser l’ambiance sur le bâtiment D4. Pendant plus d’une heure, le bâtiment était en surchauffe, des difficultés techniques ont été constatées, les nerfs des personnels ont été soumis à rude épreuve. Certains agents ont été bloqués derrière les grilles avec des détenus excités pendant un laps de temps suffisamment long pour donner des idées à certains ...

Si c’était un exercice le debriefing mettra en évidence les carences sécuritaires relevées mais surtout sa dangerosité en l’absence de concertation !!


Notre organisation regrette le manque d’information à l’intention de la hiérarchie sur cette coupure électrique et mesure toutes les conséquences et son impact sur l’ensemble de la structure.

Mais ce mercredi noir est loin d’être fini et les personnels du bâtiment D4 tous corps et grades confondus ont dû rehausser leur manche pour étouffer dans l’œuf le départ d’un mouvement collectif.

Ainsi vers 14h30, une bagarre impliquant plus de 3 détenus, a éclaté lors du retour parloir au quartier mineur. Les agents interviennent rapidement pour séparer les détenus concernés et ceux qui voulaient prolonger la récréation sur la coursive . Leur professionnalisme et leur sang -froid ont permis de contenir et de maîtriser l’incident.

Bilan : 3 collègues blessés au niveau de la cheville , du poignet et de la clavicule et 3 mise en prévention !!

Le bureau local Force Ouvrière félicite l’ensemble des personnels tous corps et grades confondus pour leur implication et leur investissement dans cette série d’incidents.

Dans ce contexte tendu en raison de l’absentéisme ambiant, des agressions, de la fuite des personnels vers d’autres administrations, le manque de reconnaissance et de valorisation, nous demandons à notre Ministre de revoir sa copie et l’intérêt qu’il porte aux bleus !


Lire le communiqué

205 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr