Prison de Fleury-Mérogis : Bâtiment D4 , feu de cellule. "Un pyromane récidiviste"



Après une journée harassante marquée par toute une série d’incidents sur le bâtiment D4, le début de soirée ne saurait commencer mieux avec un feu de cellule au 4e milieu.

Décidément, l’épreuve de force engagée par une voyoucratie de plus en plus vindicative pèse sur les nerfs des personnels tous corps et grades confondus.

Ainsi vers 18h20, un pyromane récidiviste a décidé de clôturer « cette belle journée » sur le bâtiment D4 en allumant un feu de joie.

Nous constatons , au moment des faits qu’il avait tous ses neurones, puisqu’il a prévenu par l’interphone l’agent en poste de son intention délibérée de mettre le feu.

Après une levée de doute sur cet incendie volontaire, l’alarme a été déclenchée et les collègues sont intervenus avec la tenue réglementaire pour extraire le détenu et circonscrire l’incident.

Le bureau local Force Ouvrière apporte tout son soutien à l’ensemble des personnels du bâtiment D4 durement éprouvés par cette série noire dans un contexte particulier où l’ambiance socio-professionnelle est fortement dégradée.

Le bureau local Force Ouvrière interpelle la direction et le parquet pour des sanctions fermes à l’encontre de ce pyromane récidiviste qui met délibérément la vie des personnels en péril.

Le bureau local Force Ouvrière félicite les personnels pour leur professionnalisme, leur réactivité dans la gestion de cet incident.

Par ailleurs, nous constatons que beaucoup de détenus simulent des tentatives de suicides au quartier disciplinaire pour ne pas effectuer leurs sanctions effectives. Cette recrudescence dangereuse de « simulacres de suicides » nous amène à interpeller la direction locale pour faire respecter les décisions de cette commission de discipline.

Le bureau local Force Ouvrière restera vigilant pour ne pas diluer l'autorité des personnels tant les décisions que sur la coursive.

Lire le communiqué

118 vues