Prison de Chambéry : À quoi sert le CTS ?



Le syndicat local Force Ouvrière se demande à quoi peut bien servir le CTS alors qu'un sujet capital comme les travaux sur l'établissement d'une durée de 18 mois (si tout se passe bien) vont faire faire l'objet d'échanges lors d'une réunion informelle ce mercredi.

S'il existe des comités techniques c'est aussi d'avoir un cadre légal pour pouvoir débattre et voter sur les propositions émises aussi bien par l'administration que les organisations professionnelles. La Direction et les organisations syndicales représentatives ou non se basent sur le procés verbal du CTS pour l'application des décisions prises sauf evidemment sur lesquelles les syndicats se sont oppposées.

Force Ouvrière dénonce, une nouvelle fois, la mise en place de longs et importants travaux sans désemcombrement. Nous le disons clairement, il y a déjà eu des travaux à Chambéry, et l'administration a désemcombré. C'est une question sécuritaire, de conditions de travail et de détention des personnes dont nous avons la garde.

LA DIRECTION INTERREGIONALE NOUS PREND POUR DES LAPINS DE SIX SEMAINES !

Faut il un rapport de Force entre la Direction (bientôt réduite au strict minimum) et les personnels pour se faire entendre ou une émeute de la population pénale lors des travaux ?

Force ouvrière, le syndicat de l'ensemble des personnels pénitentiaires, vous invite à revoir votre position avec lucidité !

Lire le communiqué

123 vues

Posts récents

Voir tout