Prison de Châteauroux : Et ça continue encore et toujours



Ce Vendredi 25 Septembre 2020, vers 13h45, notre collègue G. était positionné sur une mission transfert à l'UHSI de PARIS, afin d'effectuer le retour sur le centre pénitentiaire d'une personne détenue tristement célèbre pour son agressivité.

Au moment de réaliser la fouille, le surveillant entre dans la cabine, c'est alors que le belliciste lui assène deux coups de poing, l'un dans les côtes et l'autre à la tête. La revendication de l'agresseur était de rester sur l'UHSI de PARIS et non de rentrer au CP de CHÂTEAUROUX . Certainement que le service hôtelier est plus attrayant là-bas.

À son arrivé au centre pénitentiaire, ce dernier était placé au quartier disciplinaire, insultant et menaçant de représailles les personnels présents.


Notre Collègue, surpris par cette agressions, sera transporté

aux urgences par le chauffeur d'astreinte. Il se verra attribué 4 jours d'ITT

Comment peut-on laisser deux agents gérer cette personne, au profil très particulier, alors que son dossier est parfaitement connu.

Madame la Directrice, au vue des récents événements survenus sur le CP, il serait grand temps de renouer le dialogue social dans cet établissement et d'instaurer un climat mutuel de confiance . Face à ces situations de stress intense vécues quotidiennement, face à un sentiment d'abandon, vos personnels perdent pied.

Dans cet environement hostile ou les coups peuvent tomber à tout moment, comment ne pas être sur la défensive, comment ne pas faillir dans nos pratiques professionnelles ? Chacun doit assumer sa part de responsabilités dans la gestion d'une population pénale de plus en plus vindicative.

FORCE OUVRIERE exige, une fois de plus, de véritables moyens de dissuasions ( P-I-E, bombe incapacitante etc ) afin de canaliser de la meilleure des façons les excès de violence des PPSMJ .

FORCE OUVRIERE apporte son soutien à notre collègue blessé, et sera présent pour l'aider et le soutenir dans ses éventuelles démarches.

Lire le communiqué

295 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr