Prison de Bourg-en-Bresse : Une belle mascarade



Depuis le déconfinement, le CP de BOURG en BRESSE a créé deux ailes dédiées à une période de quatorzaine (QA BIS en MA et QA TER au CD), pour les détenus qui sont amenés à sortir de l’établissement et lorsqu’ils sont en contact avec l’extérieur.

Les détenus sont confinés pour des raisons sanitaires (COVID 19). Mais ils continuent de fréquenter l’USN1, le parloir avocat, les aumôniers, le vestiaire etc... Et pour s’y rendre, aucun blocage de mouvement... Résultat : des contacts avec toutes les personnes qu’ils rencontrent sur le chemin. De plus, en promenade sont mélangés les détenus débutant leur confinement, avec ceux ayant déjà effectué 10 jours, 02 jours, 05 jours... de confinement !!

Nous marchons sur la tête dans cet établissement !

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !!!

Il y a également les changements de cellule, combinés aux retours permissions sur le secteur des confinés, qui entraînent des erreurs d’effectifs.

Malgré les alertes de l’encadrement, sur l’incapacité d’accueillir tous les retours permissions sur le secteur dédié, faute de place, les détenus restent affectés à leurs cellules qu’ils occupaient avant leur permission, en mode « confinés » selon l’administration. Le confinement « STRICT » n’est donc pas respecté et le risque de contagion est GRAND !

Le Syndicat Local FORCE OUVRIÈRE demande que les consignes soient plus claires sur ces secteurs et que la quatorzaine soit vraiment respectée avec le moins de contact possible durant la période.

Le Syndicat Local FORCE OUVRIÈRE constate que nous n’avons pas la même définition du mot confinement.

Le Syndicat Local FORCE OUVRIÈRE dénonce la création de ces secteurs, pour que la direction bénéficie d’un « para-covid » en cas de contamination.

Lire le communiqué

271 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr