Prison de Bordeaux-Gradignan : S.A.Suffit pas !

Alerté par le personnel de la S.A.S sur différents problèmes, le permanent F.O s’est rendu le week-end dernier sur la structure pour écouter le personnel et faire remonter auprès de la Direction sur ce qui ne va pas.

- Concernant la gestion de la Covid 19, les dispositifs de séparation amovibles pour les parloirs ne sont toujours pas mis en place. De même que le gel hydro-alcoolique pour la désinfection des mains à l’entrée des parloirs pour les familles ou même la désinfection des lieux..

«La Covid 19 peut donc circuler librement sans contraintes»

Lors des parloirs, et malgré la présence du personnel, il faut sans cesse faire la « police » pour faire respecter les gestes barrières et les distanciations physiques qui ne sont pas respectés !

On peut le comprendre, cependant les Directives de la D.A.P sont claires !!

Par conséquent, L’Administration ne pouvant garantir l’application stricte des nouvelles consignes imposées par la D.A.P et le Ministère, FORCE OUVRIÈRE exige l’arrêt des parloirs à la S.A.S par principe de précautions.

Outre cela, la situation faisant, pas d’activités et autres.., les SASistes tournent en rond...et la situation ne va pas s ‘améliorer. Aussi, dans le but d’éviter des incidents, . - Concernant le système de soins pour la population pénale de la S.A.S, pourquoi avoir investi autant de milliers d’euros dans des locaux, bureaux et matériels de soins si le week-end, il faut faire le 15, quand un détenu est malade ?

Le personnel soignant, qu’il soit (U.C.S.A ou S.M.P.R) ne vienne pas à la S.A.S le WEEK- END alors qu’il le faisait à l’époque du Q.S.L-C.P.A !

De plus, le PC de la S.A.S n’est pas équipé d’une ligne extérieure pour contacter le 15 et est encore moins équipé d’un téléphone mobile pour aller jusqu’au détenu pour qu’il puisse répondre au médecin régulateur du SAMU !

Qui a pris la décision absurde de ne plus faire venir à la S.A.S, le week-end le personnel soignant ?

FORCE OUVRIÈRE demande à ce que l’Administration revoit sa copie sur le sujet. Cela lui évitera d’avoir des FRAIS pour changer des Portes ou des Gâches électriques coûteuses pour un mal de dents !


Lire le communiqué

194 vues

Posts récents

Voir tout

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr

© SNPFO 2019 - Tous droits réservés. Réalisation Pôle Communication SNPFO.