Prison de Bordeaux-Gradignan : Je ne laisserai personne sur le bord du chemin a-t-il déclaré...



Chers collègues,

Comme nous le savons tous, depuis des mois, le bateau du C.P. de Bordeaux Gradignan coule... Certains disent qu’il a touché le fond.

L’exaspération des personnels ne peut qu’être justifiée : En terme de Management, de Gestion des Ressources Humaines, de la Crise Sanitaire du COVID-19, du Budget, de la Démolition reconstruction du CP. , de la Sécurité, de la Détention, de la Violence, de la Prévention des suicides, de la Prise en charge des collègues victimes d’agressions, de violences verbales ou de cas contact CORONAVIRUS... et Beaucoup d’autres choses.

- RIEN NE VA....MONSIEUR LE DIRECTEUR - - LES AGENTS SONT AU BOUT DU ROULEAU -

Les réunions de Synthèse ne font que confirmer cela. Monsieur Le Directeur, le Management basé sur « je m’entoure de quelques agents, constituant un petit cercle qui me rapportent des faits souvent déformés et amplifiés pour bien se montrer... » n’est pas un bon management.

Un management participatif basé sur une confiance « minimale » vous aidera sans doute à mieux gérer votre établissement.

Si votre directrice adjointe n’a plus la motivation, ni d’autres cartes à jouer pour séduire les nouveaux agents, il serait temps qu’elle change d’établissement.

Écarter la cheffe de détention n’a fait qu’aggraver les choses. Son adjointe, qui essaye de gérer la détention depuis son bureau, n’a ni la bonne connaissance de la population pénale, ni l’art, ni la manière de manager les surveillants. Elle doit respecter les collègues et arrêter de les sous-estimer. A force de mal parler aux agents, elle finira par tomber sur un os... !

- CODE DE DÉONTOLOGIE (ART. 11) OBLIGE -

Sa pseudo gestion de la détention est mauvaise :

- Quand un détenu « L » qui a mis le feu dans sa cellule au 4ème étage, le béa bas c’est de ne pas le remettre à cet étage après sa sortie du Q.D.


- Surtout, si on sait que ce détenu s’est fait agressé en cour de promenade par les détenus du 4ème étage qui ont inhalé les fumées.

- Quand certains détenus font des demandes de changement de cellule pour être regroupés et que les demandes sont refusées sans raisons valables. Mais juste pour « emmerder » les détenus. Cela montre une gestion de la détention « non professionnelle ».

Les agents qui sont à l’étage n’ont pas d’explications à donner aux détenus. Ce qui augmente les altercations et les violences envers les agents. On préfère avoir 2 triplettes au 1er étage et ne pas avoir une cellule vide à l’étage – C’est la logique made in « S. ».

- Quand on refuse de signer un bon de cantine exceptionnel de tabac pour des détenus qui ont de l’argent et qui par malheur sont confinés pour suspicion de COVID-19, c’est Normal. Il faut qu’ils s’arrêtent de fumer...cela augmente les frustrations des détenus et les risques d’agressions gratuites des collègues. Sans oublier les risques de feu ( cellule 211 ) de cellule et de suicides...etc.

Les exemples sont nombreux. Force Ouvrière comme les autres organisations vous ont certainement dénoncé ces pratiques qui sont loin d’être « professionnelles ».

Monsieur le Directeur, Force Ouvrière, vous demande de réagir en mettant de l’ordre au sein de votre équipe.

Vos directeurs adjoints, vos officiers et vos gradés doivent collaborer ensemble.

La D.R.H doit revoir sa façon de traiter les agents, le respect est mutuel. Le mal être, la souffrance des collègues et les risques psychosociaux ne font qu’augmenter avec de telles gestions.

FINI LE COPINAGE. C’EST À VOUS DE PRENDRE LES COMMANDES DE VOTRE BATEAU

Gérer votre établissement en étant sur le terrain afin de ne laisser personne sur le bord du chemin, est une PROMESSE que vous devriez tenir. Au moins jusqu’aux nouvelles élections... !!!

Nous sommes tous dans le même BATEAU. Force Ouvrière vous aidera pour le bien être de l’ensemble des PERSONNELS.


Lire le communiqué

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr