Prison de Beauvais : Lettre Ouverte à Madame la Directrice



Objet : Dialogue social interrompu.


Madame la directrice,


Depuis plusieurs mois, notre organisation majoritaire sur le centre pénitentiaire de Beauvais essaye de travailler dans un souci de dialogue social constructif ! La seule et unique finalité c’est d’obtenir pour l’ensemble des personnels, de la pérennité dans le travail et améliorer leurs conditions d’exercices. Jusqu’ici nous avons toujours fait preuve de transparence avec vous afin de maintenir des échanges constructifs et cordiaux.

Vos positionnements récents face à différentes demandes, nous laisse penser que vous ne désirez plus considérer le Syndicat Local FORCE OUVRIÈRE à sa juste place, celle qui a été confiée par les personnels beauvaisiens lors des élections de 2018 !

Suite à la création d’une Équipe Locale de Sécurité Pénitentiaire sur Beauvais, notre organisation vous a soumis un planning respectable et qui rentre aisément dans la limite des textes en vigueur.

Nous avons proposé un service (10h30, petite/grande semaine, incluant la pause méridienne rémunéré). Nous avons fait ensemble le choix « d’aller vite » pour permettre aux agents de connaître leur futur planning avant de postuler à cette équipe...

Et c’est tout à fait légitime de travailler dans ce sens afin de permettre aux Camarades de savoir quelle sera leur régime de travail futur ! Mais ça bloque, apparemment au niveau interrégional... Ne vous en déplaises peut-être, mais ce n’est la réponse que nous avons eue !

Seriez-vous prête à bloquer notre proposition juste parce qu’elle est « floquée FO » au détriment des collègues justes pour 15 petites minutes ? Nous commençons à le croire fortement ! Apparemment vous filtrez les informations... S’il faut mettre votre tampon en bas de page nous le ferons ! Pourvu que cela profite aux personnels !

De même parlons équité... Des collègues en vacances imposées postulant à cette équipe se voient effacer leur candidature sous prétexte d’agenda de Pierre, Paul ou Jacques ! Nous vous le répétons, ce n’est pas un concours c’est un entretien de recrutement, certes un peu différent qu’a l’accoutumé, mais ça en reste un néanmoins !

Les Personnels de l’équipe de roulement n°6, en autre, sont donc exclus automatiquement de la sélection ? Au même titre que des Surveillant(e)s en congés annuel pour quelques motifs que ce soit. Faut-il reculer une date de mariage, un projet personnel ou un enterrement pour le bien des agendas des uns et des autres ? Non ce n’est pas normal madame la directrice, non votre réponse ne nous convient pas, vous êtes la garante de l’équité entre tous les personnels qui sont sous votre autorité ! Il est marqué « ministère de la justice » au-dessus de la porte d’entrée.


De surcroît, tout est fait au rabais... Les Agents qui ont bien compris qu’ils se feraient léser s’il n’était pas présent physiquement, qui pendant leur CA, on fait le choix de venir quand même, ne savent même pas s’ils doivent venir en tenue ou en civil. Ils ne savent pas non plus en quelle position de travail ils seront ce jour-là ! L’information et la communication sur cette équipe devient de plus en plus opaque, et ça, ça ne passe pas !

Autre sujet, lorsque nous voulons soutenir et accompagner la distribution des ACT, dans un souci d’entraide avec la responsable de l’économat, seul à son poste...

Nous essuyons à nouveau un blocage ! Permettez-moi de reprendre une expression : « non, je ne distribue pas les feuilles et les crayons ! » mais ici le but était de soulager un service administratif, qui a déjà beaucoup à faire, et non pour jouer le « père noël » comme vous nous l’avez répondu !

N’ayez pas de crainte sur notre légitimité sur site, nous n’avons pas besoin de ce genre de « pub » ...

Les Agents beauvaisiens connaissent la qualité de notre travail qui ne résume certainement pas à une distribution de cafetière ! S’entendre dire que la distribution des ACT a toujours été faite ainsi, nous fait doucement rire... Nous ne devons sûrement pas avoir le bon étendard !

Quoi qu’il soit, soyez rassuré madame la directrice, que nous sommes présents au quotidien et que nous continuerons à dénoncer ce genre de procédés qui commence réellement à fatiguer tout le monde.

Le dialogue social semble dorénavant compliqué. Ce n’est pas un problème pour notre organisation, nous avons déjà travaillé dans ses circonstances. Nous allons donc revenir aux fondamentaux.

Il est quand-même dommageable de constater ce positionnement du « c’est moi qui décide » juste pour nous rappeler que c’est vous « la patronne ». Cela nous dépasse, nous voyons juste le bien des personnels, pas notre égo.

Le Syndicat Local FORCE OUVRIÈRE vous demande de bien vouloir programmer un comité technique dans les délais légaux afin d’exposer bon nombre de points. N’ayant pu être abordé lors du dernier comité technique où vous avez volontairement interdit toutes questions, pourtant mentionné comme possible dans le règlement de l’instance, que vous avez signé. De même, nous vous demandons de bien vouloir convoquer un CHSCT dans les délais réglementaires, ce ne sera pas du luxe en temps de crise sanitaire !

Parlons-en du contexte sanitaire... Nous avons souligné votre gestion de l’épidémie pour la première phase. Nous sommes honnêtes et le réitérons.

La deuxième est très sûrement en approche à la vue des informations nationales. Il est bien de rappeler sans cesse par mail aux agents les consignes à respecter, comme pour tout citoyen... Mais nous constatons, en autre, qu’il n’y a toujours pas de moyens de désinfection à la porte d’entrée principale, pourtant seul passage d’entrée et de sortie. Le bagage X est lui aussi dispensé de nettoyage. Les rayons X doivent sûrement avoir des pouvoirs de désinfection... Nous esperons avoir le plaisir d’en échanger en instances réglementaires avec vous.

Pour en terminer, nous vous rappelons également que nous ne cessons de vous solliciter afin de remettre de l’ordre dans les commissions de disciplinaire. Les décisions rendues en leur sein ne sont pas la hauteur des attentes des personnels. Malgré vos réponses abondant dans ce sens...Les agents n’apprécieront pas ce double discours de votre part.

Veuillez agréer, madame la directrice, mes salutations distinguées.


Lire le communiqué

194 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr