Prison d'Osny : Déclaration Liminaire lors du CHSCT Spécial COVID-19



Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs les membres du CHSCT

Le Bureau Local Force Ouvrière tient à remercier toutes les personnes ici présentes à cette réunion extraordinaire du CHSCT spécial COVID 19 et déconfinement.

Le Bureau Local Force Ouvrière tient à remercier et féliciter particulièrement tous les personnels pénitentiaires dont les personnels administratifs et les CPIP pour leur investissement et leur dévouement sur l’établissement durant le COVID19.

Nous tenons aussi à souligner que nos efforts collectifs ont eu un départ difficile, sans avoir le nécessaire de protection contre ce virus (masques, gel hydroalcoolique, et autres mesures barrières...)

Le Bureau local Force Ouvrière reconnait les efforts qui ont été mis petit à petit et est heureux de n’avoir à déplorer aucun cas de COVID19 très grave chez les personnels comme au sein de la population pénale.

RAPPEL SITUATION DE CRISE

Dès le début de l’annonce du COVID 19, le Bureau Local Force Ouvrière avait lors d’un entretien officiel avec la direction, demandé des moyens de protection pour l’ensemble des personnels de l’établissement.

Il aura fallu attendre la mi-mars alors que nous passions au Stade 3 de l’épidémie sur l’ensemble du territoire français, pour voir enfin notre Ministère s’inquiéter et commencer à réagir face au COVID 19 sur la sécurité et l’hygiène que tous les agents méritaient.

Fin mars, à notre grande surprise, seulement certains personnels étaient dotés de masques et de gel hydroalcoolique, alors que nous réclamions depuis le début que ce soit l’ensemble des personnels.

Aujourd’hui, lors de notre réunion, le Bureau Local Force Ouvrière tient à rappeler que même si en date du 11 Mai 2020 le déconfinement se met en place, il ne faut pas baisser les bras et au contraire redoubler d’effort, car la crise du COVID 19 n’est pas terminée et nous devons tous rester extrêmement prudents. La Direction de l’Administration Pénitentiaire annonçait sans discussion avec les Organisations Syndicales la remise en route des parloirs à la presse...

De plus, nous constatons que le dialogue avec notre direction locale qui avait si bien commencé, s’est vite essoufflé et nous avons été mis à l’écart en préférant mettre en place des notes de services, sans l’aval des organisations syndicales représentatives de l’établissement en Comités Techniques (CTS et CHS) qui doivent être concertées pour toutes notes de service.

Le Bureau Local Force Ouvrière s’oppose d’ailleurs à certaines d’entre elles parues récemment par le biais de certaines réunions.

Enfin, le Bureau Local Force Ouvrière sera très attentif à toutes les mesures prises et au bon respect des mesures barrières sur l’établissement.

Il est tant que vous travailliez en bonne coordination avec tous les membres du CHS et du CTS pour que sur notre établissement le COVID 19 ne s’installe pas !!!

Le Bureau Local Force Ouvrière réaffirme sa volonté que les mesures barrières (port du masque, gel hydroalcoolique et dépistage des agents volontaires, etc....) soient effectuées au sein de la Maison d’Arrêt du Val d’Oise dans toute sa transparence.

Pour finir, il faudra garder en tête que cette crise aura impacté l’ensemble des personnels ainsi que leurs familles, et que les inquiétudes que nous avons eues doivent nous servir d’exemple, en cas de nouvelle pandémie.

Le Bureau Force Ouvrière restera Vigilant !


Lire le communiqué

131 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr