Prison d'Osny : ALERTE CLUSTER à la MAVO !



Ce jour, le vendredi 19 février 2021, s’est tenue une réunion d’urgence face au CLUSTER COVID qui s’est installé sur la Mavo.

La situation actuelle est la suivante : Nous comptons 15 personnes positives du côté population pénale et pour le Bureau Local Force Ouvrière nous pensons que ce chiffre n’est pas le reflet de la réalité car l’Unité Sanitaire de l’établissement refuse de tester tous les travailleurs alors que le cluster a commencé sur le secteur de la zone travail de l’établissement...

Nous ne comprenons pas du tout ce refus, veulent-ils que le Cluster perdure ? Soyons objectif, tous nos travailleurs du Bat B et F se côtoient. Nous alertons sur le nombre de cas en augmentation sur la MAVO mettant en danger la santé des personnels qui commence à être touchée de manière inquiétante.

NOUS EXIGEONS QU’ILS SOIENT TOUS TESTES POUR LA SECURITE DE TOUS !!!

Le Bureau Local Force Ouvrière demande plus de transparence de la part du service médical, nous voulons connaître le nombre de personnes détenues testées depuis le début du cluster. Pour l’heure, la question est restée sans réponse...

Le Bureau Local Force Ouvrière demande où en est le test des personnels GEPSA qui travaillent à l’atelier et là encore sans surprise, personne ne sait répondre car la direction de GEPSA ne semble pas communiquer...

Sur la note de service du MESS, dès le Mercredi 24 février 2021, nous demandons que le mess soit réservé uniquement aux personnels de l’établissement et ce pendant la durée du CLUSTER. Chacun doit avoir au moins 20 min pour se restaurer car nous ne mangeons pas avec un lance-pierres ainsi les plages horaires doivent être élargies pour que tous les personnels puissent manger équitablement. Nous dénonçons aussi le manque de nettoyage des tables entre le passage chaque personne dans ce restaurant.

Le Bureau Local Force Ouvrière valide la note de service pour la distribution des masques par les auxis d’étage au moment du repas du soir, car pour nous, comme on a pu l’entendre, ce n’est pas le rôle du surveillant, qui lui doit contrôler le bon déroulement de la distribution. Les auxis d’étage sont payés pour effectuer un travail dans leurs ailes et cela en fait partie.

Le Bureau Local Force Ouvrière propose que l’Assistante de Prévention fasse un rappel des règles d’hygiène à l’ensemble des personnels.

Le Bureau Local Force Ouvrière demande aussi un état des lieux sur tout le nettoyage de l’établissement. Qui doit faire quoi ? Trop souvent cela reste encore flou et il y a encore beaucoup trop de manquements constatés aussi bien au niveau détention qu’au niveau administratif...

Le Bureau Local Force Ouvrière félicite les personnels de la MAVO qui œuvrent chaque jour face à la pandémie avec professionnalisme et courage !!!

Le Bureau Local Force Ouvrière veillera au bon respect des règles d’hygiène pendant ce CLUSTER. Nous rappelons aussi que l’union fait la force et que le port du masque est essentiel ainsi que tous les gestes barrières.


Lire le communiqué

279 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr

© SNPFO 2019 - Tous droits réservés. Réalisation Pôle Communication SNPFO.