Prison d'Eysses : Tentative d'agression



Les faits viennent malheureusement de nous donner raison, nous ne sommes pas à BISOUNOUREYSSES .

Ce matin lors de la distribution des médicaments, l’infirmière à été violemment prise à partie par un de nos pensionnaires. Ce dernier a refusé de se lever afin de se faire expliquer l’ordonnance pour la prise de son traitement, prétextant une douleur insurmontable ?!Devant l’insistance de l’infirmière, il a commencé à hausser le ton,être violent verbalement « hier tu m’as laissé crever comme un chien,viens me donner les médicaments au lit !!! »La décision a été de laisser les médicaments au sol, à l’intérieur de la cellule. L’énergumène est devenu fou de rage, grâce au courage de notre collègue du premier étage aidé par une personne détenue, l’infirmière a pu sortir de la coursive menacée en ces termes : « je vais te crever !je vais te retrouver ! » Mais l’histoire ne s’arrête pas là, lors du mouvement sport, il s’est de nouveau retrouver face à elle, toujours aussi vindicatif, vociférant de nombreuses menaces de mort. Il a fallu l’intervention des agents du bâtiment avec l’aide de personnes détenues partant pour le sport afin de la mettre en sécurité jusqu’à la bulle puis à l’extérieur du bâtiment.

Pour clore l’incident le détenu à été mis en prévention.

Comme à l’accoutumée le déclenchement de l’alarme ne s’est pas répercuté.

Le syndicat local Force ouvrière assure son entier soutien à l’infirmière et lui a conseillé de déposer plainte.

Lire le communiqué

138 vues

Posts récents

Voir tout