Prison d'Alençon Condé-sur-Sarthe : Reprise des parloirs, un fiasco annoncé



Le Vendredi 15 Mai 2020 sonnait la reprise des parloirs au Centre Pénitentiaire Alençon-Condé sur Sarthe. Reprise que le bureau local Force Ouvrière avait demandé à reporter au 2 Juin.

Refus catégorique car c'est une « demande nationale donc non négociable ».

Le protocole de nettoyage a montré ses limites dès le premier jour, en effet, les bombes désinfectantes n'ont pas été prévues en nombre suffisant !

Il a donc été décidé de ne plus désinfecter entre chaque tour mais d'effectuer un grand nettoyage à la fin des parloirs...

Bien évidement le trafic et les introductions d'objets illicites ont fait leurs retours. Ces infractions ont été constatées grâce au professionnalisme des agents parloir.

Vendredi après-midi, les personnels présents à la surveillance parloir ont vu le Détenu N..... tenter de récupérer une substance illicite amenée par son visiteur. Ce dernier s'empressera de remettre cet objet dans son caleçon !

La Direction, avisée par le Gradé de Roulement, fait tomber sa décision rapidement : laisser repartir tranquillement le visiteur !

La Direction se justifiant derrière « des consignes données de plus haut et qu'il ne fallait pas mettre de l'huile sur le feu ».

A savoir également que les forces de police ont refusé de se déplacer pour motif que le stupéfiant n'était pas en possession du détenu...

A cela vient s'ajouter le non respect des visiteurs sur la distance des 100km !

« si vous constatez, vous laissez entrer, vous n'êtes pas en mesure de les refuser ».

Que doit-on penser de la ré-ouverture des parloirs ? UN FIASCO TOTAL !

Que doivent penser les agents qui tentent tant bien que mal d'appliquer les règles définies par nos décisionnaires ?

Pour le Bureau Local Force Ouvrière, ce fiasco annoncé se résume à l'achat de la PAIX SOCIAL !!!


Lire le communiqué

419 vues