Prison d'Écrouves : DANGER



Cet écrit prolonge ceux déjà effectués auparavant afin d’avertir des risques encourus par notre établissement.

Il sera diffusé à toute les AUTORITES du Département et si les propositions que nous allons vous apporter restent sans réponses nous aviserons des actions à mener.

Pour historique des faits, nous vous rappelons quand même que depuis LA SEULE période COVID 19 il ne se passe pas 1 SEMAINE sans que la vigilance des agents SCROFULIENS ne soit mise à rude épreuve par les PROJECTIONS envoyées par les délinquants, afin de fournir en produits STUPEFIANTS et en TELEPHONES nos pensionnaires.

Pour rappel, TRACTS, appels à la direction et articles de journaux ont été diffusés afin d’alerter de l’urgence de la situation.

Le syndicat local FORCE OUVRIERE, avait prévenu la direction locale mais là, nous avons atteint les limites du supportable.

Les agents sont, pour ce seul mois de juillet, à une moyenne de 40 HEURES SUPPLEMENTAIRES, à devoir combler les trous laissés par des postes VACANTS et à devoir procéder à des interpellations !!!!

IL est grand temps de se pencher sur l’état de fatigue du PERSONNEL tous corps confondus.

Nous ne pouvons que vous soumettre des propositions :

- Augmentation de l’effectif en accord avec l’administration pénitentiaire afin de permettre la REOUVERTURE du mirador 1


-  Le cloisonnement du DOMAINE afin que les ENERGUMENES ne se permettent plus de venir au pied du grillage effectuer leurs MEFAITS.


-  Un accord avec les FORCES DE POLICE afin d’assurer des rondes plus fréquentes, même si nous connaissons les difficultés également rencontrées par nos collègues POLICIERS.


-  rendez-vous avec la municipalité d’ÉCROUVES et MME la SOUS-PREFETE pour trouver une solution au NO MAN’S LAND.

Nous, FO, organisation syndicale responsable et constructive ne pouvons pas prendre les décisions à votre place, nous ne pouvons que vous donnez les propositions qui émanent du TERRAIN, là où le travail quotidien est effectué afin d’assurer la garde des personnes que la société a mise à l’écart.

Nous terminerons par un FAIT qui s’est produit il n’y a pas si longtemps dans un autre établissement de la région GRAND EST...la découverte d’une ARME DE POING...nous ne pourrons pas toujours éviter et intercepter les projections, réfléchissez bien à cela.


Lire le communiqué

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr