PREJ de Nantes : Copie à revoir !!!



Ce jour, un équipage nantais se rend à la maison d'arrêt de Fontenay-Le-Comte pour prendre en charge un détenu sous le coup d'une procédure criminelle et l'amener à La Roche-sur-Yon.

En arrivant à l'établissement les personnels découvrent avec stupéfaction que le détenu porte une attelle à l'épaule.

Les agents demandent donc les certificats médicaux attestant que le port de l'attelle est obligatoire et qu'ils ne peuvent pas effectuer les gestes sécuritaires ni utiliser les moyens de contrainte judicieux dans le cadre d'une affaire criminelle.

Face à l'impossibilité d'avoir des éléments la gradée de l'ARPEJ décide malgré tout, à l'aveugle et sans justificatifs, de faire partir l'équipage car il s'agit d'une confrontation et que la juge exige la présence du prévenu.

Échaudés et encore marqués par le précédent Goetze les personnels du PREJ de Nantes s'inquiètent de tant de légèretés.

L'union interrrégionale des syndicats Force Ouvrière personnels de surveillance de la DISP de Rennes dénonce ces approximations et demande à l'ARPEJ de rappeler aux établissements la nécessité de communiquer des éléments aussi importants.

L'union interrrégionale des syndicats Force Ouvrière personnels de surveillance de la DISP de Rennes dénonce cette décision de réaliser coûte que coûte cette mission au détriment de la sécurité et de composer l'escorte avec un chauffeur réserviste.

En cette période de remise de diplôme la seule certitude est que l'ARPEJ ne recevra pas celui de la sécurité.

Lire le communiqué

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr