FO Pénitentiaire rencontre la Ministre de la Justice



FO Pénitentiaire a été reçu mardi dernier par la ministre de la Justice, après avoir soutenu nos Collègues et Camarades hospitaliers, en manifestant dans les rues de Paris.

Reçu avec l’ensemble des filières de l’Union FO Justice, nous avons pu dans un premier temps évoquer des sujets concernant l’ensemble des personnels du Ministère et dans un second plus précisément des personnels pénitentiaires.

Nous avons donc sollicité la ministre concernant la prime COVID, lui rappelant les engagements du Président de la République et l’implication importante des Personnels Pénitentiaires durant toute la période du confinement et plus largement depuis l’état d’urgence sanitaire. La ministre nous a confirmé avoir reçu la veille, le montant de l’enveloppe budgétaire qui sera consacré à cette prime : 27,7 millions d’euros pour l’ensemble des Personnels du ministère de la Justice.

Concernant les critères liés à l’attribution de cette prime, la Ministre s’est engagée à ce que toutes les directions du ministère reçoivent très prochainement les Organisations Syndicales représentatives. Lors du Comité Technique de l’Administration Pénitentiaire, où FO Pénitentiaire s’était retrouvé bien seul, les autres OS préférant boycotter, nous avions déjà fixé avec le Directeur de l’Administration Pénitentiaire les jalons que FO Pénitentiaire ne voulaient pas voir dépasser. Même si la ministre rappelle que tous les Collègues ne percevront pas 1000 € mais qu’il a déjà été acté que 3 montants pourront être versés 330 €, 660 € où 1000 €, comme nous l’avions déjà dit et écrit, pour FO Pénitentiaire, TOUS les Personnels Pénitentiaires, au vu de leur engagement doivent pouvoir prétendre à une prime de 1000€. TOUS !

Pour autant, FO Pénitentiaire a rappelé à la ministre que pour nous cette prime n’a été pensée et conçue que pour un seul et unique objectif : diviser les personnels et ainsi essayez de mettre à mal la solidarité importante dont les personnels on fait preuve durant plus de 3 mois.

Pour FO Pénitentiaire, la seule et unique reconnaissance ne peut passer que par une prime mais belle et bien par une revalorisation indemnité statutaire.

Aussi, FO Pénitentiaire a demandé que très rapidement nous soyons informés des budgets et du mode de calcul relatifs à la rupture conventionnelle. Aujourd’hui beaucoup de Personnels attendent des réponses dans les DISP.

FO Pénitentiaire a aussi mis en garde le ministère concernant la phase 3 du déconfinement et tout particulièrement l’organisation des parloirs. Aujourd’hui, il n’est pas envisageable de retirer les dispositifs physiques de séparation, tout comme il n’est pas non plus envisageable d’augmenter le nombre de visites et de visiteurs autorisés.

Concernant le plan sécuritaire, FO Pénitentiaire a rappelé les engagements de la ministre en 2019 à la suite de notre mouvement social, ainsi que l’urgence de mettre en application toutes nos revendications. L’actualité démontre combien nous avions raison et combien l’urgence d’adapter nos moyens de dissuasion et d’intervention est plus que nécessaire. La ministre et son conseiller nous assurent qu’un calendrier va nous être très prochainement proposé afin d'avancer vite sur ces sujets.

FO Pénitentiaire à une nouvelle fois évoqué le problème des tableaux d’avancement qui aujourd’hui ne sont pas tenus, notamment depuis plus de 2 ans concernant le TA de Brigadier. Il est impensable que l’avancement ne soit pas permis dans ce ministère. La Garde des Sceaux s’est engagée, suite à nos demandes répétées de faire le maximum pour débloquer la situation le plus rapidement possible.

Enfin, nous avons égrainer un certain nombre d’autres points toujours en attente. La ministre reconnait que pour certains, la situation n’est pas acceptable et s’engage à aller chercher les réponses pour faire avancer tous ces sujets. Pour FO Pénitentiaire, soit la ministre et une femme de parole et tiendra ses engagements soit, comme le disent beaucoup, elle partira bientôt et amènera dans ses cartons, ces sujets en souffrance depuis déjà longtemps.

Lire le communiqué

0 vue

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr