EPM de Meyzieu : Les caïds en culottes courtes



Le 15 juillet 2020, vers 18h45 environ, un détenu fraîchement transféré de Quievrechain, a agressé un premier surveillant venu en renfort pour la distribution du repas. Il lui a mis un coup de poing au niveau de la poitrine et s’est débattu avec une violence inouïe donnant des coups de pieds et poing aux agents.

Les étés passent et ressemblent à l’EPM à un détail prêt une violence de plus en plus manifeste. Le quartier arrivant est devenu le quartier des caïds en culottes courtes qui veulent faire la loi. Pas moins de trois agressions sur agent en moins d’une semaine.

Jusqu’où cela ira-t-il ???

Résultat des courses : des agents copieusement insultés et menacés qui reçoivent des coups. Grâce au professionnalisme des agents tous corps confondus, nous avons évité le pire.

Revenons sur l’origine de ses tensions : deux groupes de mineurs ayant commis des faits de violences en réunion regroupés dans le même établissement ; se connaissant, aucun d’eux ne semblent subir un choc carcéral. Les détenues menacent et insultent quotidiennement l’ensemble du personnel.

La situation est plus qu’explosive au sein du quartier arrivant et le placement de ses derniers en régime détention commune promet d’être chaotique.

Le bureau local FORCE OUVRIÈRE souligne le professionnalisme des agents.

Le bureau local FORCE OUVRIÈRE demande le transfert immédiat des détenus afin de séparer ses groupes dont la gestion est chaotique.

Le bureau local FORCE OUVRIÈRE demande le doublement de l’unité arrivants au vu des profils et de la charge de travail portant sur les agents des arrivant


Lire le communiqué

278 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr