EPM d'Orvault : Encore et toujours...



Ce samedi 12 décembre, vers 15h00, notre collègue surveillante a été agressée par l'un de nos pensionnaires.

En effet, ce détenu tenait pour responsable la surveillante du rejet de son colis de noël.

Face aux insultes incessantes de ce détenu notre collègue s'est rendue à sa cellule afin de lui expliquer la situation et les motivations du refus.

Refusant tout dialogue, le mineur continuait de vociférer, insulter et menacer la surveillante. Se sentant dans la toute puissance il a alors violemment poussé notre collègue. L'arrivée de renforts sera nécessaire pour mettre un terme à cette agression et conduire le détenu en cellule disciplinaire.

En deux jours, les personnels ont subi deux agressions et il devient intolérable que nos hauts dirigeants n'ouvrent pas les yeux sur l'insécurité grandissante de nos établissements et continuent de vivre dans le monde des bisounours.

Le syndicat local Force Ouvrière personnels de surveillance de l’EPM d’Orvault félicite les agents présents pour leur réactivité et leur professionnalisme.

Le syndicat local Force Ouvrière personnels de surveillance de l’EPM d’Orvault apporte tout son soutien à notre collègue victime de cette agression.

Le syndicat local Force Ouvrière personnels de surveillance de l’EPM d’Orvault attend une sanction disciplinaire exemplaire et espère des suites judiciaires car aucune agression ne doit être banalisée.

Le syndicat local Force Ouvrière personnels de surveillance de l’EPM d’Orvault espère un sursaut républicain de nos politiques, que nos détentions cessent de devenir des coupe-gorges et attend la nomination d'un ministre de la justice.

Lire le communiqué

56 vues