DI de Lille : Flash inFO COVID-19



Se tenait ce jeudi l’audioconférence hebdomadaire de la DI de Lille relative au COVID-19, et le moins que l’on puisse dire c’est que notre direction interrégionale semble ne pas savoir clairement où elle va, naviguant de son propre aveu bien souvent à vue, prétextant à maintes reprises le non passage de consigne de la DAP....

PAS FRANCHEMENT RASSURANT...

En préambule, nous aurons droit au grand étalage de chiffres soit disant rassurant tout droit sorti de la politique statisticienne Macronienne considérant à faire de tout à chacun un numéro insignifiant, nous expliquant qu’en fait tout vas bien ou tout du moins que tout est « sous contrôle », bah oui moins de détenus à garder et peu de cas confirmés que demande le peuple ??


SUR LES TESTS :

Peu de cas confirmés (8 Agents et 2 détenus) ? Oui, effectivement mais encore faudrait-il que les suspicions (31 agents et 25 détenus) soient testées ! Sur cela une fois de plus la Pénitentiaire ne sera que dans la dernière roue du carrosse de la sécurité publique, l’agence régionale de santé semble l’affirmer, dixit la DI...de toute manière, c’est la préfecture qui gère, une fois de plus, on se demandera quelle est l’influence de nos responsables dans ce classement des priorités...

MATÉRIELS DE PROTECTION :

Suite aux interventions quotidiennes de Force Ouvrière nous constatons la disparition des masques de piètres qualités et la réapparition de modèles conformes aux normes en vigueur, de plus vous n’êtes pas sans savoir que notre organisation a obtenu de la région Haut de France la fourniture de 50000 masques, ceux-ci sont pour le moment stockés et nous avons rappelé à la DI la nécessité de les ventiler sur chaque site. Nous pouvons également vous confirmer la fourniture prochaine par le biais de partenaires associatifs de visières de protection produites localement pour les établissements de Vendin, Maubeuge, Annœullin et Beauvais. Nous nous efforçons de trouver des fournisseurs à proximité des autres établissements et sommes en attente de donations supplémentaires.


POINT FINANCE :

La DI n’a reçu aucune consigne quand a la prise en compte des frais de repas, nous demandons l’application à tous les personnels, pas d’info non plus concernant la prime « CoVid », celle-ci nous confirme néanmoins qu’elle devrait être attribué par palier de 333, 666 et 1000€, soumis à proposition du chef d’établissement, nous nous opposons à cette mascarade et demandons une application sur le présentiel, pas à la tête du client ! Pour les élèves, rémunérés par l’ENAP, personne ne sait ! Pour ce qui est de la rémunération, la paye arrivera ce mardi puis les jours suivant vous recevraient une correction concernant votre forfait heures sup/prime. Nous resterons vigilants sur les modalités de règlement de celle-ci.


RH

Pas de réponse pour l’entrée en formation des premiers surveillants, la promotion 24 de la liste aptitude de lieutenant restera elle sur les établissements actuels de stage, les élèves de la 204ème promotion arriveront sur site sans avoir eu de scolarité...bon courage à eux !

En ce qui concerne les RTT, CA et CET, encore une fois pas de consignes claires de la DAP, celle-ci attendrai les consignes applicables pour l’ensemble des fonctionnaires... à suivre donc.

Nous avons de nouveau demandé à ce que les planificateurs reportent les paiements des heures excédants les 108h pour paiement sur le trimestre suivant, un rappel leur sera de nouveau fait. En ce qui concerne l’écrêtage des heures, aucune réponse satisfaisante, lamentable.

Nous avons également rappelé au service RH la nécessité de solliciter les RH des établissements pour la mise en place de la prime de roulement, ça urge ! Hors de question de nous annoncer dans quelques semaines que celle-ci serai retardée parce que vous n’avez pas eu le temps de la programmée !!


SITUATION DES ÉTABLISSEMENTS

Nous rappelons une fois de plus que les scènes vécues par les Personnels sont de plus en plus irréalistes et inacceptables, non content de faire n’importe quoi sur la gestion de la détention notamment sur les mouvements collectifs de promenade, certains directeurs facilitent selon nous les exactions de la voyoucratie : Sanctions disciplinaires ridicules, barbecue cautionné à demi-mot sur une cours de promenades, négociations désavouant le personnel, gestion de crise mettant en danger les Agents, et encore mieux ce weekend le champion du monde de l’univers des cancres aura accepté que les détenus remontent en cellule avec leurs projections, en leur promettant de ne pas les fouiller...au-delà de la dangerosité des faits et de l’incompétence manifeste de ce « dirigeant », nous demandons qu’une procédure disciplinaire soit diligenté contre ce grossier personnage qui nous vous le rappelons n’a pour plaisir que de taper moralement sur le personnel...

Mais foutez le dehors bordel !

En ce qui concerne la date du 11 mai et l’éventuel déconfinement, nous n’avons eu pour réponse de la DI que celle-ci prévoyait un plan de sortie de crise et qu’elle nous le présenterait jeudi prochain...nous verrons bien quelle couleuvre tentera-t-on de nous faire avaler, en attendant nous invitons nos représentants locaux à demander la tenue de comité technique de proximité afin de participer à cet événement qui ne laisse présager rien de bon...surtout si l’administration compte décider seule !

L’UISP FO des Hauts de France continuera à défendre bec et ongle les intérêts des personnels, quel que soit leur corps d’appartenance face à une administration politico-politicienne qui à l’image de notre gouvernement n’aura réussi qu’à prouver une chose dans ce début de crise :

SON AMATEURISME !

Lire le communiqué

249 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr