Déclaration Liminaire : CHSCTD 94 du 12 janvier 2021



Réunis en ce premier comité de l’année 2021, Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs les membres du CHSCTD, Mesdames et Messieurs les représentants de l’administration c’est d’abord l’occasion de vous présenter nos meilleurs vœux dans ce contexte de crise sanitaire.

Nous allons en effet aborder, les conditions et modalités de travail dans un environnement de crise sanitaire. La situation reste très inquiétante malgré l’arrivée des vaccins depuis le début du mois. Nous risquons en effet d’être de nouveau confinés dès la semaine prochaine en raison du variant anglais de la COVID-19 qui est beaucoup plus contagieux malgré le renforcement du couvre-feu dans certaines régions. Nous sommes d’ores et déjà inquiets de la façon dont va être déployé le nouveau plan de continuité de l’activité au sein des trois directions de notre ministère. C’est la raison pour laquelle nous profitons du CHSCT-D pour que des mesures correctives puissent être trouvées en directions des agents. En outre, nous continuons à vous demander d’avoir un regard bienveillant vis-à-vis des personnels vulnérables qui nécessite un accompagnement individuel par la médecine de prévention.

De plus, pour Force Ouvrière, sans minimiser les points apportés à l’ordre du jour par les organisations professionnelles présentes à cette instance, nous déplorons le temps restreint qui nous est alloué pour aborder l’ensemble des thématiques évoquées.

Nous allons également avoir un point d’information sur le décès cet été d’un agent de la DAP car pour Force Ouvrière qui est à l’origine de ce point à l’ordre du jour, nous sommes stupéfaits qu’aucune enquête n’ai été immédiatement menée par le CHSCT-D pour potentiellement mettre en lien le suicide avec les conditions de travail de cet agent. Nous ne pouvons rester silencieux devant cette tragédie, le silence de notre institution en dit long sur un décor d’ambiance au travail incertain !! Dès lors, nous demandons que très rapidement soit constitué un groupe de travail qui puisse à travers la réalisation d’un arbre des causes savoir si ce drame est imputable au service ou non.

Enfin, concernant le point sur la proposition d’une méthodologie pour les DUERP, nous proposons que des plans de préventions concrets soient présentés par chaque chef de service durant l’année 2021 afin que les agents puissent voir une évolution de leurs conditions de travail et non d’une dégradation comme c’est malheureusement souvent le cas surtout durant cette période de pandémie virale.

Lire le communiqué

71 vues