Compte-Rendu Commission Habillement du 16 septembre 2020



Il s’est passé 1 an 2 mois et 16 jours depuis la dernière réunion de la Commission Habillement. La réorganisation de la DAP, la création de l’Agence du Travail d’Intérêt Général et de l’Insertion Professionnelle (ATIGIP) et le coronavirus ont bon dos ! Malgré la présence remarquée de la directrice adjointe au DAP pour présider cette commission, force est de constater que ce n’était pas la priorité, tout comme pour le SPS, absent, et qui se désintéresse encore un peu plus.

Pour autant, FO Pénitentiaire espère que cette instance permettra de faire évoluer les conditions de travail des personnels en uniforme et l’image qu’ils renvoient, uniforme devant s’adapter devant l’évolution et la diversité des missions, nécessitant de tenir compte des attentes des personnels du terrain, ce qui n’est toujours pas le cas actuellement.

En préambule, FO Pénitentiaire a voulu refaire le point sur divers sujets:

- Gilets pare-lames : On ne peut constater que la promesse n’est toujours pas tenue, et que les agressions sont toujours plus violentes, même là où le GPL est déployé. L’administration précise que la troisième vague du déploiement est en cours et qu’elle espère généraliser le GPL d’ici la fin de l’année, même pour les élèves qui intègreront l’ENAP. Une fois étendu à TOUS les personnels, volonté de la DAP et du signataire, une nouvelle doctrine sera écrite.

- Gilet lourd : FO Pénitentiaire a déjà fait remonter à plusieurs reprises que les plaques en céramique étaient arrivées àpéremption dans de nombreuses structures. La DAP explique que le marché avec le prestataire est arrivé à terme et qu’en l’absence de support juridique, il n’est plus possible d’en commander pour le moment. Toutefois, la RIEP peut réparer les housses, dans l’attente d’un nouveau marché.

- Magnum : FO Pénitentiaire remarque encore que la fameuse chaussure n’est toujours pas déployée partout, malgré les grandes promesses du signataire, promettant même une double dotation en 2019... La DAP nous précise qu’effectivement du retard est apparu, que seuls les Personnels des DISP de Dijon, Strasbourg et Toulouse en sont dotés... Affaire à suivre donc d’autant qu’un rebondissement est en préparation dans les ateliers du SEP-RIEP.

- Coupe-liens : FO Pénitentiaire rappelle que cet objet déployé est un véritable coupe-gorge pour les Personnels et que la volonté d’en doter tous les Collègues est une erreur grave. FO avait interpellé à plusieurs reprises la DAP sur ce déploiement, par courrier et en CT. Aujourd’hui, 5 000 de ces coupe-gorges sont pourtant distribués dans les établissements...

L’ordre du jour portait sur les points suivants :

1- POLOS DOUBLE FACE : FO Pénitentiaire a rappelé que ce produit n’a fait aucunement l’unanimité auprès des Collègues, la matière se dégrade rapidement à cause des fixations en Velcro des différents effets d’uniforme. FO Pénitentiaire regrette également que ces polos soient mixtes avec une coupe très peu adaptée aux personnels féminins. FO rappelle que le taux de féminisation est très élevé dans nos rangs. La RIEP s’engage à étudier la possibilité d’étudier un polo pour les Collègues féminines et à nous le présenter lors de la prochaine Commission.

La RIEP propose également d’étudier la composition d’un nouveau tissu pour atteindre les 170g alors que les polos actuels pèsent 235g.

Ce nouveau polo double face qui présente moins de dégradation d’usure due au Velcro est validé, avec retrait de la poche stylo, remplacé par un Velcro pour poser l’écusson local.

2-TEST POLO ALLÉGÉ : FO Pénitentiaire, par un courrier au Directeur de l’Administration Pénitentiaire daté du 14 mai 2020 réclamait de nouveau la généralisation des T-Shirts à l’ensemble des Personnels pénitentiaires durant les périodes de fortes chaleurs et pour les Collègues très équipés. En effet, depuis la dotation généralisée des GPL, les contraintes lors des fortes chaleurs nécessitent d’adapter la dotation. En réponse, la DAP nous propose un nouveau polo RIEP dit « allégé ».


Quatre sites ont testé dans un temps très limité ce nouveau produit (Muret, Arles, PREJ Albi et St Martin de Ré). En retour, la DAP et son acolyte ufap s’accordent pour faire les éloges de ce nouveau polo.

Seul FO Pénitentiaire a émis des réserves sur la coupe et la solidité de ce produit allégé, en lieu et place d’un T-Shirt déjà existant et en dotation aux collègues ultramarins.

FO regrette l’entêtement de l’administration sur ce sujet d’autant que, preuve à l’appui, nous avons pu démontrer que de nombreuses DISP équipent les PREJ de T-Shirts.

3-VALIDATION DES DERNIERS PROTOTYPES POUR L’HABILLEMENT DES EXTRACTIONS JUDICIAIRES (EJ).

-Veste Softshell : Le nouveau prototype retouché à la demande de FO Pénitentiaire fait l’unanimité autant pour sa coupe, sa matière et sa fonctionnalité. Les points soulevés par FO lors de la dernière commission ont été rectifiés notamment les deux ouvertures latérales pour permettre de dégager l’arme sans gêne. Pour autant, FO réclame une ultime retouche concernant le serrage des manches, insuffisant. Alors que l’ufap juge les ouvertures latérales inutiles sur cette veste après une démonstration peu convaincante de leur expert, cette veste a été validée ainsi et les Personnels auront toujours le choix de se servir de ces ouvertures ou pas.

-Plaque de cuisse et trousse de secours : à la demande de toutes les OS lors de la dernière Commission, la plaque de cuisse a été réduite. La trousse quant à elle, a été modifiée avec une ouverture plus adaptée. FO Pénitentiaire a validé ce produit.

-Bonnet généralisé FO Pénitentiaire réitère ses observations sur le choix de la RIEP quant à la matière proposée, préférant la polaire à la laine, même si la coupe a été améliorée. L’administration a confirmé à FO que cet équipement pourra doter tous les Personnels. Celle-ci nous communiquera ultérieurement les conditions et le cadre d’utilisation du bonnet. Non validé par les OS dans l’état.

4-POINT SUR L’EXTENSION DE LA DOTATION EJ AUX AUTRES CATÉGORIES D’ESP :

Comme FO Pénitentiaire l’avait déjà réclamé lors de la précédente Commission Habillement du 27/06/2019, malgré les réticences de la DAP, toutes les ESP auront enfin le même équipement. Ainsi, les PREJ, UH, ENT et ELSP dédiées percevront en plus de cette dotation de base une tenue d’intervention (type cotte).

5-PRESENTATION DU FLAP VELCRO DES ESP :

La DAP présente un flap Velcro du dos avec l’inscription « ADMINISTRATION PÉNITENTIAIRE » et la bande patronymique « ESP » apposée sur la poitrine, en tissus noir non réfléchissant. L’ufap a rappelé le contexte actuel, où chaque PREJ a un équipement différent, ce qui ne permet pas de coller ces nouveaux flaps. L’ufap réclamant que l’administration centrale recadre tout cela, remettant ainsi en cause les équipements non référencés par l’administration !!! Chacun appréciera l’intervention de l’expert ufap.

6-PRESENTATION DU PROTOTYPE GILET :

L’administration a présenté à la Commission un nouveau gilet en maille tricotée 50% laine et 50% acrylique et ayant vocation à remplacer les pulls actuels. Ils seront en dotation et renouvellement annuel. Pour FO Pénitentiaire, cet effet est intéressant avec une maille plus légère que les pulls et peut-être un bon intermédiaire entre le pull et le polo manche longue même si on peut regretter l’absence de poches. L’administration précise que la polaire est maintenue. FO conteste le dispositif de test de cette veste avec un panel de personnes trop limité. Produit validé pour une phase d’essai.

7-PRESENTATION NOUVEAU CATALOGUE SEP-RIEP :

Validé par les OS, même si FO regrette que tous les produits ne soient pas présents sur ce catalogue. La RIEP s’est dotée d’un bureau Innovation et d’un atelier Rénovation et réparations pour le matériel d’intervention.


8-QUESTIONS DIVERSES :

FO Pénitentiaire demande à l’administration de se positionner quant à la mise à l’essai des pantalons « Striker XT GEN » équipant de nombreuses équipes d’intervention de police et gendarmerie. En effet, les ERIS réclament pouvoir utiliser cet effet pour des missions bien spécifique et notamment durant des périodes de fortes chaleurs. Pour l’administration, 3 ERIS ont testé cet équipement, celui-ci n’a pas été validé pour remplacer la cotte actuelle.

FO Pénitentiaire a également interpellé de nouveau l’administration quant au holster de cuisse, après notre dernier courrier du 30 juillet 2020 resté sans réponse. En effet, la Direction Générale de la Police Nationale est revenue sur sa position d’interdire l’utilisation des étuis de cuisse, alors pourquoi notre administration, qui se reposait sur l’avis de la Police Nationale, ne permet pas aux Personnels de s’équiper avec du matériel adapté à leur morphologie et les contraintes de leurs missions. L’administration ne s’est pas positionnée clairement sur ce sujet et reste campée sur l’interdiction des étuis de cuisse.

FO Pénitentiaire s’étonne et ne comprends pas pourquoi la chemise F1 validée lors de la dernière Commission habillement n’a toujours pas été diffusée. L’administration souhaitant livrer cet effet avec l’ensemble de la dotation EJ.

FO Pénitentiaire a également demandé à l’administration de confirmer que les Magnum sont bien en dotation annuelle. Aucune confirmation de la part de l’administration dont ce marché devait normalement couvrir 4 années.

REBONDISSEMENT ! Le SEP-RIEP a présenté une nouvelle paire de chaussures made by RIEP et propose de mettre en test cette nouvelle paire de chaussures, qui serait de qualité supérieure. Un coup de pompes pour le signataire !

L’administration a aussi précisé que les élèves seront dotés des « anciennes chaussures RIEP » jusqu’à au moins la fin de l’année 2021... de quoi laisser le temps au SEP de mettre en grande production leur nouvelle chaussure qu’elle vend déjà aux écoles de Gendarmerie Nationale.

FO Pénitentiaire souhaite également refaire un point quant à la validation des écussons d’établissements car depuis longtemps, la Commission n’est plus saisie pour avis. La DAP explique que pour gagner du temps, elle ne sollicite plus l’avis des représentants des Personnels pour les écussons. En attendant, FO Pénitentiaire a remis les projets de l’UHSA d’Orléans, du CP de Maubeuge et du PREJ de Nîmes à la DAP.

FO Pénitentiaire a aussi interpellé l’administration sur la nécessité de repenser l’équipement des Personnels lorsqu’ils interviennent sur des situations d’incendie, en proposant l’étude d’un surpantalon anti-feu. L’administration s’est engagée à faire le point avec l’ENAP et la nécessité d’un tel équipement.

Pour FO Pénitentiaire, cette Commission présidée par l’adjointe au DAP et la sous-direction à la sécurité pénitentiaire semblevouloir faire montre d’une volonté d’avancer. Toutefois, FO n’est pas dupe et ne se laissera pas berner pendant plus d’un an. Les engagements de la DAP, de l’ATIGIP et du SEP seront suivis de très près par FO Pénitentiaire. Les Personnels ont le droit de travailler dans des conditions les plus optimales possibles, que ce soit en ou hors des structures.


Lire le communiqué

1,840 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr