CAP - Titularisation Promotions 199 - 200 : Déclaration liminaire



Nous sommes réunis ce jour pour une CAP de titularisation.

Encore une fois la gestion RH de cette administration laisse à désirer. Nous pourrions aisément trouver et démontrer PLUSIEURS DYSFONCTIONNEMENTS et incohérences de notre administration sur les dossiers à l’étude ce jour.

Faut-il prendre ce retard de titularisation de la 199e et 200e promotion en exemple en plus du Tableau d’Avancement au grade de Brigadier et de 1er Surveillant ? Nous faudrait-il peut-être saisir un ténor du barreau pour faire appliquer LE DROIT DES PERSONNELS à l’avancement légitime qu’aujourd’hui le garant de ces mêmes droits ne respecte pas... QUEL PARADOXE !

FO Pénitentiaire préfèrera cette fois aborder le sujet du management et de la reconnaissance au sein même de la DAP qui reste la principale DIFFICULTÉ DE GESTION.

En effet encore une fois nous faisons face au départ des principaux acteurs du bureau des ressources humaines sans qu’il ne puisse être imaginé qu’un jour ces postes deviennent attrayants...


Cette fuite continuelle résulte tout simplement d'un profond malaise au sein même du millénaire !

Le manque cruel de personnel administratif au sein des bureaux des ressources humaines combiné à une gestion calamiteuse de ces mêmes bureaux entrainent un turnover problématique. Les agents de terrain en établissement en payent le prix fort également. Les différentes catégories des personnels sont toutes complémentaires, elles sont unies, elles ne sont pas dans la confrontation !!!

Il est inconcevable qu’en 2020 des agents soient obligés d’effectuer des journées de travail interminables jusque tard dans la nuit. Il est inacceptable que des personnels soient obligés de travailler depuis leur domicile le week-end et tout cela sans aucune reconnaissance ni revalorisation.

L’administration pénitentiaire compte sur le seul sens du service public de ces agents sans se soucier des contraintes quotidiennes. Comme en établissement, on en demande toujours plus aux personnels en leur en donnant toujours moins...

FO Pénitentiaire demande donc expressément que ces personnels des RH de la DAP se voient récompenser à hauteur de leur professionnalisme et de leur investissement.

C’est pourquoi notre organisation soutient et exige une revalorisation de l’Indemnité de Fonction, de Sujétions et d’Expertise (IFSE) pour les Chefs de pôle, les Adjoints aux Chefs de pôles et les gestionnaires au sein de la section des personnels de surveillance.

Une telle avancée permettrait " ENFIN " à la DAP de fidéliser un secteur en souffrance et permettrait enfin à l’ensemble de ce service d’être reconnu à hauteur de leur investissement.

L’optimisation de ce service aura indéniablement un impact immédiat sur l’ensemble de notre Administration, la gestion des ressources humaines étant un point clé déterminant dans le suivi des situations individuelles.

Lire le communiqué

996 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr