DI de Rennes : Compte rendu audioconférence DI du 22 Avril 2020


Aujourd'hui se tenait une audioconférence Covid-19 entre la Direction Interrégionale et les Organisations Syndicales représentatives. Beaucoup d'espoir et au final beaucoup de déception face à l'incapacité de notre Administration à répondre aux attentes et interrogations des personnels

Point situation générale :

- 2 agents testés positifs (1 au Mans, 1 au SPIP 35) ;

- 34 agents confinés pour suspicions (32 en Etablissements, 2 en SPIP) ;

- 15 détenus confinés pour suspicions ;

- - 1700 détenus écroués ;

- Un Taux d’occupation moyens à 87% (contre 112% au 7 mars).

Dorénavant si 1 agent ou un détenu est testé positif tout l’établissement doit être dépisté... mais dans la mesure où il n'y a pas assez de tests sur tout le territoire... ! (Exemple : 2000 tests en Loire Atlantique en priorisant les EHPAD...)

Point masques :

Force Ouvrière rappelle que nous demandons que tous les personnels soient dotés de masques en respectant les préconisations de l'ARS à savoir une utilisation maximale de 3 ou 4h.

Madame la Directrice Interrégionale acquiesce mais, contrairement aux affirmations du Ministère devant le Conseil d'État (suite au recours de notre organisation syndicale), elle ajoute ne pas avoir le stock nécessaire pour cela et qu’elle a donc dû faire des choix et laisser des personnels sans protection.

En restreignant l'utilisation des masques, elle ne dispose que d'une marge de 150 masques pour toute la Direction Interrégionale. Des livraisons de la DAP qui arrivent au compte-goutte sont attendues. La production de masques lavables dans nos établissements est de 2000 journalier pour le Ministère de la Justice.

Les masques seraient réutilisables 20 fois mais à l'heure actuelle pas de doctrine ni de date.

Point RH :

Force Ouvrière rappelle que pour nous, il est nécessaire de positionner les agents dits vulnérables en AAE et non pas en CMO. La Direction Interrégionale attend des consignes de la DGAFP précisant la note du secrétariat général du 17 avril...

Force Ouvrière s’oppose fermement au maintien des CMO pour les personnels que l'État se doit de protéger.

Concernant les Congés Annuels imposés sur les CMO, nous exprimons notre désapprobation car cela ne peut pas être perdant/perdant pour les personnels : la DI répond qu’elle est d’accord mais que c’est une consigne DAP. De qui se moque-t-on ?!

Des notes qui changent tous les jours, des interprétations variables entre les différentes DI et au final ce sont toujours les personnels qui sont lésés.

Point déconfinement :

Force Ouvrière demande à ce que les parloirs réouvrent le plus tard possible tout comme les diverses activités en suspens. Nous ajoutons qu’il sera, le cas échéant, indispensable de restreindre le nombre de visiteurs pour les parloirs (un visiteur par détenu). La DI dit attendre les consignes nationales.

Le syndicat Force Ouvrière sera vigilant à la réouverture des parloirs et pour nous il est hors de question de brader la sécurité sanitaire des personnels, nous serons intransigeants.

Point restauration :

La Direction Interrégionale attend les précisions de la DAP. Pour elle, seuls les établissements impactés devraient pouvoir y prétendre, c'est-à-dire personne sauf le CP Rennes femmes. S’il n’y a pas de mess sur un établissement alors pour la Direction Interrégionale il n'y a pas de débat tout comme il n'y a pas de sujet quand les mess sont déjà fermés le week-end.

Par ailleurs, la note stipule qu’il faut des justificatifs donc si des agents ont conservé des factures de mess fermés ou de commerces fermés depuis le 17 mars... Au final des annonces politiciennes et rien pour les agents qui mettent en danger leur santé et celle de leurs proches.

Point prime :

Là encore, la DI attend les consignes nationales...

En résumé, malgré nos nombreuses relances les réponses sont insuffisantes et insatisfaisantes.

Force Ouvrière félicite vivement les agents qui contribuent à la continuité du service public malgré un mépris constant de nos têtes pensantes et des réponses toujours aussi floues apportées à nos sollicitations !

Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation dès lors que nous aurons du concret à vous annoncer. En attendant, nous ne lâchons rien et nous continuons d’œuvrer, dans ce contexte de crise sans précédent, dans l’intérêt des personnels.

Lire le communiqué

#UISPFORennes

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr