Prison de Maubeuge : Confort des détenus au détriment du risque sanitaire


Il n’aura pas fallu longtemps pour que la direction locale revienne sur sa décision prise le 23 Mars 2020 au lendemain de la mutinerie concernant :

LA FERMETURE DES PORTES AU CENTRE DE DETENTION ET MODULE RESPECT.

Alors que le 1er Avril, la directrice de détention indiquait par mail à l’encadrement que ces régimes de détention allaient rester fermés et que cette décision n’était pas assujettie à la décision du conseil d’état saisi par le SNP-FO. Dès le lendemain de l’énoncé de la décision, le 9 Avril 2020 la priorité de notre direction, par le biais de notre directeur adjoint lors du rapport, était de demander à travailler sur un projet de réouverture des portes du centre de détention.

Il est à noter que cette demande émane du directeur adjoint qui était le premier à dire aux personnels que si cela tenait qu’à lui tout serait fermé depuis le début.

ENCORE DEUX DISCOURS SELON LES INTERLOCUTEURS QUI SONT FACE A LUI, ENCORE UN QUI IRA LOIN.

En date du 14 Avril 2020, une note à l’attention de la population pénale les informant de la réouverture des portes l’après-midi en leur demandant d’appliquer ces conditions sous menaces de fermeture si crise sanitaire (et oui on va attendre d’avoir le virus pour refermer).

  • Respect des mesures barrières - maximum deux personnes en cellule

  • Maximum 4 détenus en activité (à ma connaissance pas de salle d’activité au CD) et 2 aux cuisines.

Pour clôturer le tout, le directeur sur cette note demande aux personnels de faire respecter ces consignes, il renvoie donc la responsabilité d’un quelconque incident, sur la gestion des personnels. C’est du foutage de gueule quand on voit comment les mesures barrières sont difficilement respectées, notamment au sport...

Le SLP-FO ne peut pas cautionner cette note et sa mise en application, chacun devra assumer ses responsabilités devant les autorités compétentes si un incident lié à l’aspect sécuritaire ou sanitaire venait à mettre en danger les personnels.

Le SLP-FO maintient sa position, les portes doivent être fermées.

Le SLP-FO maintient sa position concernant la mise à disposition de masques pour tous les personnels.

Le SLP-FO maintient sa position sur le maintien des promenades séquencés.

NOTRE ETABLISSEMENT EST POUR LE MOMENT EPARGNE PAR UNE EPIDEMIE !

PAR VOS DECISIONS PRO-VOYOU, VOUS METTEZ EN DANGER VOS PERSONNELS !

Lire le communiqué


64 vues