Prison de Maubeuge : Lâché de Pâques, les surveillants gagnent la chasse aux œufs !


Alors que notre pays est en confinement, et que la source d’approvisionnement de produits illicites et interdits est suspendue (parloirs) depuis le 18 Mars 2020, nos pensionnaires essayent par tous les moyens de continuer leurs trafics au sein de nos détentions où le prix des produits a flambé...

En cette nuit de Lundi de Pâques, les cloches (où surement un clochard) ont projeté pas moins de 18 œufs de pâques à destination de nos pensionnaires. Grâce à l’observation du mirador, seul rempart à ce jour vu l’inactivité du glacis actuel, mainte fois dénoncée par notre organisation, les personnels ont récupéré les cadeaux de madame la cloche dans une cellule où le caillebotis est détérioré depuis longtemps (encore une fois, rien n’est fait) laissant le pensionnaire de celle-ci aller à la pèche pour récupérer ces colis. Ces cadeaux qui n’étaient pas du chocolat, même si cela est présenté sous forme de plaquettes, également sans compter sur le nécessaire pour effectuer une nouvelle commande...

ET OUI MONSIEUR LE DIRECTEUR, VOUS N’ÊTES PAS SANS IGNORER LE PROBLÈME, A EN CROIRE VOS PROPOS EN SALLE D’APPEL LE 24 MARS, CE N’EST PAS LA PRÉSENCE DES VÉHICULES DES PERSONNELS SUR LA COUR MARCHANDISE QUI DOIT ÊTRE LE PROBLÈME ET QUI REPRÉSENTE UN RISQUE !

C’EST SURTOUT L’INACTION DE VOTRE PART ET DE LA DIRECTION INTERRÉGIONALE À METTRE EN PLACE LES PROPOSITIONS DE FO DÉFENDUES ENCORE VOICI QUELQUES SEMAINES DEVANT LE DAP ET LE SOUS PRÉFET POUR ÉRADIQUER CE FLÉAU :

- éclairage glacis

- installation câbles choc sur le premier grillage

- installation panneau plein à hauteur d’hommes sur la clôture

- réparation des caillebotis - mise en place ronde police

Le SLP-FO vous demande de féliciter les personnels de manière officielle.

Le SLP-FO demande que le détenu étant détenteur de ces cadeaux de pâques soit sanctionné au tant

localement que pénalement.

MONSIEUR LE DIRECTEUR, N’ATTENDEZ PAS QUE VOTRE CRAINTE DE CE VENDREDI SOIR SOIT RÉELLE POUR PRENDRE VOS RESPONSABILITÉS EN METTANT EN PLACE DES MESURES CONCRÈTES ET NON DES COLSONS EN PLASTIQUE COMME D’HABITUDE POUR COLMATER LA BRÈCHE.

Lire le communiqué

#Maubeuge

59 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr