Prison de Rennes-Vezin : Distribution calamiteuse


Un de nos pensionnaires vient de battre un triste record.

En effet, en moins de 24 heures, il aura effectué 3 séjours dans différentes structures pénitentiaires (UHSA, CP Rennes-Vezin et UHSI).

C’est ainsi qu’après un séjour au centre touristique de l’UHSA, ce détenu est de retour au Centre de Détention en début de semaine.

Cela tombe bien, le mardi c’est jour de distribution des médicaments. Le service médical, dans toute sa splendeur, ne trouve pas mieux à faire que de lui donner son traitement de la semaine... Arriva ce qui devait arriver ...

Ce fameux mardi, 16h30, la décision est prise d’extraire le dit-détenu, qui a bien sûr ingéré la totalité de son traitement, ce voyou étant escorte 2, 3 agents seront réquisitionnés pour cette mission.

A 19h00, le service de nuit est amputé d’autant. N’oublions pas qu’à ce moment, une vidéoconférence est en place, nécessitant 2 agents. Seul un agent et le 1er surveillant resteront alors disponibles. Ils seront mis à contribution puisque l’écran d’ouverture des portes à la PEP est hors usage, un disjoncteur en serait la cause.

A 00h15, le détenu est placé à l’UHSI, les agents seront retour à 00h40 et prendront leur faction sans avoir eu le temps de se restaurer, puisque le service de livraison est fermé dû au Covid 19.

Monsieur le Directeur, il est temps de rappeler à l’ordre le service médical. Leur comportement nuit non seulement à leurs collègues aux urgences, qui ont bien d’autres missions en cette période de pandémie, mais tout autant aux personnels de surveillance de l’établissement !

Le Bureau Local Force Ouvrière félicite les personnels du CP Rennes Vezin pour leur professionnalisme alors même que le sous-effectif engendré ce jour-là a fortement nuit à leur sécurité ainsi qu’à celle de l’établissement.

Le Bureau Local Force Ouvrière exige que des mesures soient prises afin que le service médical distribue le traitement de manière quotidienne et non à la semaine lorsqu’une telle situation se présente.

Le Bureau Local Force Ouvrière demande à la Direction de veiller au bon fonctionnement de la distribution des médicaments en priorisant la sécurité des personnels et de l’établissement. Cela relève du bon sens !

Lire le communiqué


119 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr