DI de Rennes : Les beaux discours sont bien loin


Alors même que depuis le début de la crise sanitaire les politiques n’ont de cesse de vanter le courage et le mérite des travailleurs qui font tourner le pays, l’envers du décor lui est tout autre.

L’administration dans un élan de générosité avait dans l’attente de précision placé les agents dits vulnérables (à risque) en AAE (Autorisation d’Absences Exceptionnelle) afin de les préserver. La note du Directeur de l’Administration Pénitentiaire allant jusqu’à écrire : « les inviter à rester chez eux ».

Voilà que depuis lundi 06 Avril, ces fameuses AAE se transforment en CMO (Congés Maladie Ordinaire). Et c’est là que le bât blesse, c’est là que le discours de façade tombe.

En CMO, chaque absence est soumise à proratisation. Comprenez donc qu’en fonction du nombre de jours de congés maladie, vous perdrez des jours de RTT, soit des jours Congés Annuels puisque l’administration pénitentiaire ne fait toujours pas le distinguo. De plus vous pourrez éventuellement être soumis au 1⁄2 traitement si dans l'année vous avez d'autres soucis de santé.

En somme, vous n’êtes pas malade mais dits à risque donc vous devez vous mettre en arrêt maladie et perdre des acquis OU aller travailler et jouer avec votre santé, votre vie et celle de vos proches.

Dans le même style, nos collègues des PREJ (qui étaient jusqu’à présent en AAE chez eux afin de pouvoir venir pallier en cas d’épidémie chez les personnels des établissements) ont été mis à disposition sur une structure. L’idée étant de renforcer les structures en cas de problèmes à l’intérieur, les détentions étant quelques peu agitées avec la suspension des parloirs.

Mais NON! Après regard dans bien des endroits ils ne servent qu’à faire chuter les heures supplémentaires des personnels en établissement sans apporter de renfort !

Force Ouvrière dénonce cette mascarade et ce double discours tendant à démontrer une nouvelle fois les vraies intentions de notre Administration.

Force Ouvrière s’attend bel et bien encore une fois à ce que les politiques appellent les entreprises privées à verser des primes aux travailleurs tout en omettant de la verser aux fonctionnaires !

Force Ouvrière Pénitentiaire s’attend à un nouvel épisode de retournement de veste dès que les masques seront en quantité suffisante, vous verrez qu’ils deviendront obligatoires !!

Lire le communiqué

#UISPFORennes

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr