Prison d'Orléans-Saran : L'attaque du lama


Le mercredi 08 avril 2020 aux alentours de 08h20, lors du départ promenade au deuxième étage de la MAH2 ​une personne détenue que nous surnommerons ici ​Le Lama​, ne porte pas son masque. Les agents l'invitent gentiment à le mettre​.

Dans ce contexte particulier de pénurie, ​Le Lama n’est pas content de se voir fournir un masque gratuitement et ne juge pas plus utile de le porter.

Le Lama ​décide donc d’exprimer son mécontentement en adressant un crachat à l’attention de notre collègue situé plus bas. Pour y parvenir ​Le Lama s’est dirigé vers la fenêtre au niveau du palier d’étage dans le but de commettre son méfait.

Notre collègue Oriane recevra le crachat sur le front et demandera au gradé de service de bloquer le mouvement promenade. Elle se rendra par la suite à l'étage et se retrouvera face à face avec ​Le Lama dans les escaliers. ​Le Lama ne porte toujours pas de masque, ​il cherche à produire un maximum d’expectoration et se racle la gorge afin de cracher à nouveau.

Le Lama​ ​sera placé en prévention au quartier disciplinaire.

Notre collègue Oriane bénéficiera d’une bonne prise en charge de la Cheffe de détention qui mettra en place le protocole adéquat.

Le syndicat local ​Force Ouvrière ​apporte tout son soutien à notre collègue Oriane et l'accompagnera dans ses démarches administratives et judiciaires.

Le syndicat local ​Force Ouvrière​ ​rappelle que :

- Cet acte immonde est commis lors d’une pandémie mondiale extrêmement mortifère.

- Le CPOS est particulièrement impacté par le SRAS-COV2.

- Nul ne peut ni ignorer la situation pandémique, ni être certain d’être sain.

Le syndicat local ​Force Ouvrière constate donc que Le Lama ​s’est rendu coupable à deux reprises de plusieurs fautes du 1e​ r degré​ en exerçant ET en tentant d’exercer des violences physiques à l’encontre d’un membre du personnel mais aussi en commettant intentionnellement des actes de nature à mettre en danger la sécurité d’autrui.

Considérant le contexte actuel du COVID-19, le syndicat local ​Force Ouvrière​ considère que ​Le Lama ​a potentiellement attenté à la vie de nombreuses personnes​ dont notre collègue et sa famille.

Le SLP-FO demande donc à ce que ​Le Lama​ soit sanctionné selon la gravité de son geste ;

30 jours fermes de QD​.

Lire le communiqué

#OrléansSaran

102 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr