UISP-FO Hauts-de-France : Tentative d'assassinat à la Maison d'arrêt de Béthune


Ce jour, sur la Maison d’Arrêt de Béthune, un collègue élève surveillant de la 203ème promotion, a été victime d’une tentative d’assassinat.

En effet, notre collègue procédait à l’appel du matin lorsqu’un détenu lui indiqua s’être fait piquer par un insecte durant la nuit. Consciencieux, notre collègue entra dans la cellule pour s’assurer que tout était normal. C’est alors que l'affabulateur se jette sur lui pour lui asséner des coups de lames de rasoir préalablement accrochées sur un manche de casserole.

C’est au terme d’une attaque d’une extrême violente, avec aplomb et courage, que l’agent réussira à éviter les multiples coups. Lors de l'intervention, notre collègue recevra un violent coup sur le visage au niveau de l’œil droit.

La polaire du collègue, déchiquetée entre-autre par les coups de lames, témoigne de la violence inouïe de cette tentative d’assassinat.

Grâce à l’intervention rapide des agents, l’individu sera neutralisé et placé au quartier disciplinaire.

Notre collègue a été pris en charge directement et envoyé aux urgences puis au commissariat pour déposer plainte.

Précision faite, l’individu lors de son attaque déclarera « j’ai une lame je vais te trancher la gorge », il réitérera ces propos aux agents venus en renfort sur l’intervention.

Incontestablement, la préméditation de l’acte criminel est établie ! C’est indéniable, un drame a été évité...

L’UISP-FO des Hauts-de-France apporte son indéfectible soutien au collègue pour cette épreuve qui le marquera pour le reste de sa carrière, pour toute sa vie...Nous lui souhaitons un prompt rétablissement et restons à son entière disposition.

L’UISP-FO des Hauts-de-France prend acte de la Garde à Vue prévue à 15h ce jour. Nous espérons que le parquet qualifiera comme il se doit les faits, à savoir ; tentative d’assassinat sur personne dépositaire de l’autorité publique.

L’UISP-FO des Hauts-de-France félicite tous les personnels de la Maison d’Arrêt de Béthune pour le professionnalisme démontré dans la gestion de cet événement.

Cet énième épisode de violence à l’encontre d’un des nôtres nous rappelle encore une fois l’extrême dangerosité de nos missions. Crise sanitaire ou pas, les pénitentiaires sont sur tous les fronts. Leur engagement est total quoi qu’il arrive. Ils doivent en être remerciés, félicités et gratifiés.

Lire le communiqué


150 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr

© SNPFO 2019 - Tous droits réservés. Réalisation Pôle Communication SNPFO.