Prison de Perpignan : Évasion stoppée cette nuit !


Vers 23h00, le gradé et les agents du service de nuit sont informés d’un problème sur le 2e étage de la Maison d’Arrêt des Hommes. Les détenus lancent des appels, font du tapage en frappant sur les barreaux et dans les portes de leurs cellules. Ils jettent des détritus et des morceaux de couvertures enflammés par les fenêtres.

Le gradé et les surveillants de nuit se rendent sur les lieux. Ils identifient le problème, le gradé ouvre la porte de la cellule. Devant l’état de santé d’un des détenus, le SAMU est avisé.

Un véhicule des pompiers arrive quelques instants plus tard. Le protocole COVID-19 de gestion d’un détenu est mis en place.

Le détenu est pris en charge par le service médical, une escorte de 3 agents encadrera l’extraction. Le détenu qui fait l’objet de deux procédures, une criminelle et une correctionnelle est menotté et entravé.

Arrivé à l’hôpital de PERPIGNAN, le détenu est soumis à un test de dépistage dont les résultats ne seront dévoilés que ce matin vers 9h00. Pour des mesures définies sur place, le détenu est démenotté mais reste entravé. Vers 5h00, ce dernier demande à pouvoir se soulager aux toilettes. C’est à cet instant qu’il arrive à s’extraire de la zone, et à fausser compagnie aux personnels. Une course poursuite est engagée par les agents, ils arriveront à le rattraper qu’au bout de 300 mètres en pleine rue.

L’énergumène est mis en sécurité et est ramené à la prison. Il est immédiatement placé au quartier disciplinaire.

FO Pénitentiaire de Perpignan présent à l’appel a félicité et applaudi les agents pour leur courage et leur dévouement.

FO Pénitentiaire de Perpignan a interpellé la direction locale afin de rappeler les conditions dans lesquelles les personnels travaillent et de rappeler les difficultés supplémentaires par les temps qui courent avec cette pandémie de COVID-19.

FO Pénitentiaire de Perpignan demande à l’administration de récompenser à sa juste valeur le professionnalisme des 3 agents qui ont assuré sécurité et sûreté durant leurs missions.

Plus qu’un simple TOS dans ces circonstances très très particulières

Lire le communiqué


SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr