UISP-FO-HAUTS-DE-FRANCE : Situation de crise, les personnels doivent être soutenus !


Face à la situation de crise à laquelle sont confrontés nos collègues, L’UISP-FO des Hauts-de-France, réitère son inquiétude et son plein et entier soutien.

Pour L’UISPFO des Hauts de France, il est impératif qu'en ces temps de crise, seule la solidarité, le dévouement et la communication permettront de surmonter cette épreuve.

Nous constatons malheureusement que trop peu d’établissements aient pris la mesure des attentes légitimes des personnels du corps d’encadrement et d’application. Ces personnels se sentent, pour la plupart, délaissés et envoyés à l’abattoir sans aucune protection et considération.

  • A ce titre, nous estimons que la présence des officiers et des personnels de direction doit être renforcée sur l’intégralité des services de jour et ce tous les jours, week-end compris.

  • Des temps d’échange quotidiens doivent permettre aux collègues d’avoir un maximum d’informations sur l’évolution de la crise sanitaire. C’est en toute transparence qu’ils doivent être avertis au moindre doute et/ou confirmation de cas de CoVid-19. Une communication maitrisée est essentielle pour limiter la psychose et ainsi éviter les rumeurs.

L’UISP-FO des Hauts-de-France, bien que consciente des restrictions, estime que les personnels doivent pouvoir se protéger face au virus.

  • A ce titre, comme le Syndicat National Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE l’a formulé à la Ministre de la Justice ce jour, nous exigeons que tous les personnels en fonction puissent être dotés sans délai de masques, de gants et de gel Hydro-alcoolique, tant pour leur sécurité, que pour celle de leurs proches.

  • Pour terminer, les personnels doivent pouvoir avoir des réponses quant au déplafonnement des « 108 Heures » et sur la manière dont ils vont être payés FIN AVRIL !

S’ils n’ont pas le droit de grève, ni de retrait, ils ont parcontre le droit de vous rappeler que c’est VOTRE devoir de les protéger ! Si rien n’est fait rapidement en leur faveur, les conséquences seront terribles et nous vous aurions prévenu !

Lire le communiqué


65 vues