Prison d'Alençon-Condé-sur-Sarthe : Déclaration Liminaire lors du CHSCT


Monsieur le Directeur,

Les représentants du personnel FO et UFAP regrettent votre appropriation de la cérémonie du 11 Mars 2020 organisée à la préfecture d'Alençon, journée nationale qui est normalement consacrée aux victimes d'attentats terroriste. Hors malgré votre énergie dépensée à vous faire passer comme une victime de l'attentat du 5 mars à Condé, nous ne sommes pas dupe quant à votre responsabilité.

En effet, à l'époque, c'est vous qui avez rassemblé les personnes détenues susceptibles d'être radicalisées sur la même aile de détention sans avoir pris aucune mesure de sécurité supplémentaire et sans avoir écouté votre personnel de terrain qui vous avait à de multiples reprises avertis de la dangerosité de votre entettement.

Sachez que lors du mouvement social, si le personnel de l'établissement n'a pas demandé votre départ, c'était pour éviter que la DAP ne se contente que de cela sans rien apporter de plus en mesure de sécurité. Beaucoup s'en mordent les doigts aujourd'hui.

Comprenez M. Le directeur, que le personnel tolère que vous ne soyez pas sanctionné mais n'accepte pas que vous soyez décoré et gratifié. Les personnels de catégorie C qui sont intervenus pour porter secours aux VRAIS victimes et pour panser vos erreurs n'ont pas été récompensés à la même hauteur que vous.

Et que dire de YANNICK et OLIVIER qui n'ont à aucun moment lors de cette cérémonie été mis à l'honneur alors même que cette journée aurait dû leur être consacrée. Ont-ils déjà été assez régalés au gout de l'Administration ?

Notre préfète lors de son discours a su remercier l'ensemble des personnes qui sont intervenus ce jour en les nommant par leur fonction. Pour ce qui est des personnels de surveillance, elle se contenta d'un : " ET LES AUTRES ". Les "autres" qui ont pourtant su montré leur dévouement, leur disponibilité et leur professionnalisme et dont cette journée restera à jamais gravée dans leur mémoires. Les "autres" dont l'administration a toujours autant de mal à exprimer sa reconnaissance. Pendant que vous vous régaliez lors de cette cérémonie, vous et votre caste avez réussi à écœurer l'ensemble des agents !

Vous avez décidé seul de qui sera récompensé, le résultat est que vous avez oublié beaucoup de personnes méritantes. De plus, des personnels de différentes catégories, ayant effectué les mêmes gestes de premiers secours auprès des victimes, n'ont pas été récompensés de manière égale. Alors que la catégorie A et B reçoivent médaille ET élévation d'échelon, la catégorie C se contentera de TOS OU de lettre de félicitation. Mais l'essentiel pour vous et vos favoris est que vous ne vous êtes pas oubliés !!!

Vous avez rendu à votre façon cette journée mémorable et viendra bientôt le jour où l'ensemble du personnel de Condé se régalera de votre départ.

FO et UFAP exigent que l'ensemble des agents du Centre Pénitentiaire Alençon- Condé sur Sarthe obtiennent des reconnaissances dignent de leur dévouement et de leur professionnalisme qu'ils ont pu mettre en avant le 5 Mars 2019.

Dans ce contexte et par solidarité avec " LES AUTRES " qui doivent se contenter des miettes, FO et UFAP boycottent le CHSCT du Lundi 16 Mars 2020.

Lire le communiqué


SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr