Prison de Maubeuge : Coronavirus Aucune mesure de prise, il faudra assumer !


Ce Mercredi 11 Mars, le SLPFO saisissait par mail la direction locale en leur apportant des mesures concrètes à mettre en œuvre pour éviter la propagation de la maladie et assurer la sécurité et santé au travail des personnels. Ce Vendredi 13, le chef d’établissement fut, de nouveau, interpellé à ce sujet.

À ce jour, aucune mesure ne fut mise en place. Avec comme seul réponse, la parution d’une note de service concernant la prise en charge d’un cas suspect ou avéré comme quoi on ne fait rien pour éviter d’en arriver à ce point.

EN ATTENDANT, AUCUNE PRÉVENTION À PART LES AFFICHETTES :

« COMMENT SE LAVER LES MAINS OU ÉTERNUER. »

Aujourd’hui, le fonctionnement de l’établissement doit être conditionné à l’intensité de la crise sanitaire que l’on traverse et non pas conditionné au nombre de personnels présents pour gérer la détention.

Monsieur le Directeur au lieu de rassurer votre personnel par la mise en place de mesures de prévention et de protection,

VOUS LES EFFRAYEZ PAR VOTRE INACTIVITÉ.

Alors que certains de vos collègues de l’interrégion n’ont pas attendu les consignes de la hiérarchie pour agir, je me dois de vous rappeler votre obligation d’assurer la santé et la sécurité de vos personnels sous réserve de poursuites pénales.

SI VOUS NE SAVEZ PAS PRENDRE VOS RESPONSABILITÉS,

POUR SA PART, LE SLPFO PRENDRA LES SIENNES.

Le SLPFO demande que les mesures présentées par notre organisation soient mises en place au plus vite.

Le SLPFO demande la fermeture des ailes d’hébergement en régime porte ouvertes (centre de détention

et respect).

Le SLPFO demande que l’accès à l’établissement soit interdit aux personnes autres de l’administration pénitentiaire, excepté ceux incluent dans le plan de continuité d’activité (médical, cuisine, etc..).

Monsieur le Directeur, j’ai essayé de vous interpeller ce week-end en vain, vous êtes restés bien silencieux.

J’ESPERE QUE VOTRE WEEK-END FUT BON (CAR CELUI-CI RISQUE D’ÊTRE L’UN DES DERNIERS EN REPOS) ET QUE VOUS ALLEZ VITE RÉAGIR... SINON VOUS RISQUEZ DE TERMINER PROCHAINEMENT OU VOUS ÊTIEZ EN JANVIER 2018. C’EST-A-DIRE AU PIC !

A bon entendeur...

Lire le communiqué

#Maubeuge

53 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr