Prison de Fresnes : Point inFO COVID-19


Nous avons été avisés d’un cas de covid-19 au CP de Fresnes en date du 12 mars 2020 au niveau de la troisième division.

À la demande des organisations professionnelles une réunion s’est tenue cet après-midi avec la direction afin de pouvoir échanger sur les différentes mesures mises en place au sein de notre structure.

Lors d’une déclaration à la presse ce vendredi, notre Ministre garde des sceaux, Nicole BELLOUBET affirme que les règles générales pour éviter la propagation sont appliquées !!!

Cette dernière devrait vraiment s’intéresser à la situation de notre établissement avant de prendre la parole.

À ce jour, nous sommes toujours en attente de l’identification des personnes ayant ou étant susceptibles d’avoir été en contact avec cette personne. En effet, l’administration à cette heure n’est toujours pas en mesure de transmettre la liste des personnels ayant été au contact avec le cas avéré...

Aussi, nous rappelons que la durée moyenne d'incubation est de 3 à 5 jours avec une durée maximale de 12 à 14 jours.

Par conséquent le bureau local demande l’application stricte de la note de l’administration centrale en date du 3 mars 2020 :

Lorsqu’un agent est suspecté d’avoir été en contact avec une personne ou un lieu infecté après signalement au centre 15, doit être placé en situation administrative régulière.

En CMO s’il fait l’objet d’un arrêt de travail ou en position de télétravail lorsque cela est possible, ou encore en autorisation d’absence exceptionnelle pendant le temps restant en quatorzaine. (A noter que cette situation administrative est rémunérée comme un jour normal de travail mais ne donne pas trop droit à RTT.)

• Fermeture des établissements scolaires (Note DAP du 13 mars 2020)

L’agent dont le ou les enfants de moins de 16 ans sont scolarisés ou gardés en accueil collectif dans un établissement actuellement fermé est autorisé à télé-travailler ou, si le télétravail n’est pas possible, placé en autorisation spéciale d’absence.

Dans la première hypothèse, le parent concerné contacte son chef de service et envisage avec lui les modalités de télétravail lui peuvent être mises en place.

Si aucune solution de télétravail n’est possible, une autorisation spéciale d’absence (hors contingent des jours de garde d’enfants) est accordée par le chef de service à raison d’une personne par fratrie. Dans le contexte de fermeture des établissements scolaires, l’agent doit justifier de l’absence de solution de garde (attestation sur l’honneur qu’il est le seul parent en capacité d’assurer la charge de la garde).

Cette autorisation spéciale d’absence est accordée jusqu’à la réouverture de l’établissement.

Le bureau local FORCE OUVRIÈRE ne manquera pas de vous informer de l’évolution concernant la situation

de notre établissement et se tient à votre entière disposition pour toutes difficultés administratives.

Cependant, il est primordial que notre solidarité puisse s’illustrée positivement dans les jours à venir, il en va

de la sécurité de chacun !

Lire le communiqué

#Fresnes

75 vues