DI de Rennes : Coronavirus, quelles mesures réelles contre sa propagation dans nos détentions ?


Depuis quelques jours, le Coronavirus (COVID 19) prend du terrain et de l’ampleur. Des mesures exceptionnelles sont prises sur le territoire afin de limiter au maximum sa propagation mais qu’en est-il au sein de nos détentions du Grand Ouest ?

Quand nous alertons nos Directions respectives, on nous répond que la précipitation est toujours mauvaise conseillère, sachez qu’il ne s’agit là pas de précipitation mais d’anticipation ! C’est vrai que ce terme ne semble pas faire partir du langage de notre Administration.

Le Bureau Régional Force Ouvrière demande à la Directrice Interrégionale de prendre les mesures nécessaires afin de réduire au maximum les risques de propagation de ce virus au sein de nos détentions à commencer par :

► La suspension des accès aux intervenants extérieurs (activités socio-culturelles, culte, travail, formation professionnelle, sport, enseignement) ; ► La suspension de toute visite des établissements ; ► La réduction du nombre de visiteurs aux parloirs famille à une personne majeure par visite et par détenu ET la suspension des parloirs famille dans les zones dites de clusters ;

► La limitation à des situations d’urgences des mouvements vers l’extérieur de la population pénale (transferts, extractions judiciaires...) ; ► La limitation du nombre de détenus sur les mouvements collectifs (promenades, sport...) ;

► La distribution de masques et de gel en quantité suffisante pour tous les personnels.

Madame la Directrice Interrégionale, comment tourneront nos détentions si nous laissons le virus se propager avec une facilité déconcertante à l’intérieur de nos murs ? Comment comptez-vous protéger les personnels les plus fragiles ? Pourquoi, alors que la situation est connue de tous (population pénale incluse), ne prenez-vous pas les mesures qui s’imposent ?

Le Bureau Régional Force Ouvrière vous alerte, Madame la Directrice Interrégionale, la situation est grave, ces mesures urgentes doivent être prises afin de protéger les personnels et leurs familles !

Le Bureau Régional Force Ouvrière vous invite, Madame la Directrice Interrégionale, à faire le nécessaire contre la propagation du coronavirus dès maintenant, sans quoi les agents ne seront plus en mesure d’assurer la continuité du service public pénitentiaire !

Ne prenons pas davantage de risques alors que nous sommes encore en capacité d’agir !

Lire le communiqué

#UISPFORennes

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr