Coronavirus Annonces du Président : Situation au 13 Mars 2020


Chers collègues,

La situation est grave et il ne nous a pas fallu attendre l'allocution du président de la République, hier soir, pour en être conscients et être mobilisés face à la propagation du coronavirus.

Depuis plusieurs semaines, les militants FO Pénitentiaire participent à l’ensemble des réunions sur ce risque sanitaire et ceci à tous les niveaux de décisions.

Ce jeudi 12 mars 2020, avant la prise de parole du Président de la République, une réunion avec la Ministre et l'ensemble des directeurs des services du ministère de la Justice était organisé. Au moment de cette réunion, la situation était la suivante : 345 agents en "quatorzaine" et 2 cas d’agents du ministère dépistés positifs au COVID-19 (1 au Tribunal Judiciaire de Béziers et un autre au Tribunal Judiciaire de Paris).

Le ministère nous informait donc des premiers cas confirmés. Dans la soirée, nous avons été alertés sur un cas confirmé d’une infirmière de la 3ème division du Centre pénitentiaire de Fresnes. Une réunion de crise se tient en ce moment même sur cet établissement.

Face à la situation, il est donc maintenant urgent de prendre de nouvelles décisions, mais surtout des mesures courageuses pour protéger l'ensemble des personnels, et ainsi tenter d'éviter ou de limiter la propagation de la maladie au sein de nos familles et dans les établissements pénitentiaires tout en assurant la sécurité des établissements pénitentiaires.

FO Pénitentiaire a de nouveau demandé que des mesures urgentes soient prises dans les établissements se trouvant dans toutes les zones dites de clusters (le Haut-Rhin, l'Oise, la Corse, le Morbihan, la Haute-Savoie...) :

 Transferts ou extractions judiciaires limités au minimum,  Mouvements à l’intérieur des établissements réduits au strict minimum,  Suspension des autorisations d’accès de l’ensemble des intervenants,

 Suspension des parloirs famille.

Nous avons exigé la distribution de masque et de gel en quantité suffisante pour tous les personnels exerçant leurs missions à l'intérieur comme l'extérieur des établissements pénitentiaires et ceci sur l'ensemble du territoire.

Nous avons alerté sur la situation de nos collègues (dits à risque) ayant un état de santé déjà fragile et qui continuent à assurer des missions sans aucune mesure de protection spécifique. Ces agents doivent être protégés prioritairement par des aménagements de poste via la médecine de prévention qui a un rôle primordial.

Aujourd’hui, après les annonces du Président de la République, FO Pénitentiaire estime qu'il faut aller plus loin et anticiper une organisation en mode dégradé. Nous demandons aussi pour l’ensemble des établissements pénitentiaires de :

 Réduire l'accès aux établissements pénitentiaires sur l'ensemble du territoire,

 Interdire l'accès aux intervenants extérieurs et donc toute activité encadrée dans les établissements,

 Suspendre les parloirs ou au minimum réduire fortement le nombre de visiteurs et/ou le nombre de tours de parloir,

 Concernant les promenades, il faut réduire la durée à 1h00 afin de les étaler sur l'ensemble de la journée et de réduire le nombre de détenus au même moment sur une cour de promenade,

 Limiter et les supprimer quand cela est possible toutes les extractions judiciaires, transferts administratifs non indispensables.

L’état sanitaire étant en perpétuelle évolution, les mesures doivent s’adapter à la situation et notre Organisation a de nouveau exigé d’obtenir au minimum un point de situation quotidien.

La priorité du Président étant la santé de l’ensemble des français, les personnels du ministère de la Justice (ainsi que les détenus) doivent pouvoir bénéficier eux aussi de mesures courageuses pour limiter les effets de ce coronavirus.

Voici une liste des mesures qui semble primordiale pour FO pénitentiaire, mais non exhaustive comme l'a dit le Président de la République hier soir, la priorité est la santé des Français.

Lire le communiqué

#Coronavirus

0 vue

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr