Prison de Charleville-Mézières : C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'imp


Nous connaissons tous le comique Rémi Gaillard et nous avons tous vu ses vidéos sur internet. Mais ce que nous ne savions pas, c’est que le fan numéro 1 de cet artiste était notre Directeur en personne.

En effet, celui-ci persiste et signe : il continue à faire n’importe quoi. Du grand n’importe quoi mème. C’est un peu notre Rémi Gaillard du pauvre, mais en moins drôle. Voire en pas drôle du tout .....

Dans le genre n’importe quoi, revenons sur la gestion du détenu hautement médiatique NL, qui a récemment transité sur notre établissement. Alors que le patron était bien sur informé de cet événement il n’ a même pas daigné prévenir le Gradé de roulement de l’arrivée d’un tel détenu sur l’établissement. C’est par un appel des agents de l’escorte, quelques dizaines de minutes avant l’arrivée sur Charleville, que l’information nous a été communiquée.

INADMISSIBLE !

Fort heureusement, tous les agents présents ce jour la ont, comme d’habitude, géré la situation, et ont fait le nécessaire pour que les choses se passent sans encombres. Mais il est vraiment déplorable qu’un patron laisse ses agents livrés à eux mème de la sorte.

Il serait grand temps que notre Rémi Gaillard national comprenne qu’il ne deviendra jamais personne en continuant à faire n’importe quoi.

Plutôt que de distribuer des Demandes d’explications à tour de bras a des gens honnêtes et travailleurs , ou de refuser des congés à des agents méritants, il ferait bien mieux de se pencher sur la gestion des transferts attendus depuis des mois pour le bon déroulement des travaux, ce qui évitera de nouvelles mascarades ( nous n avons que rarement des notes à la PEP pour faire entrer les intervenants! ). Ou encore de revoir sa gestion des formations, afin d’éviter que, comme lors de la dernière formation incendie, les agents l’apprennent le jour J en voyant débarquer les ERIF ,le gradé effaré... !! avec les ARI vides ,,,le formateur déconfit devant des personnels rouges de honte,

Devant votre phrase favorite « j’ai oubli é » quand allez vous penser à vous mettre une DE a vous même ?

Votre management et votre gestion ne frôlent pas le ridicule, ils l’atteignent dans le mille ! Heureusement que ce dernier ne tue pas ...

Lire le communiqué


SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr