UISP-FO PACA-Corse : Déclaration Liminaire lors du CTI des 5 et 6 Mars 2020


Monsieur le Président,

Mesdames, Messieurs les membres du Comité Technique Interrégional,

L’UISP FORCE OUVRIÈRE PACA-Corse réaffirme son opposition au projet de réforme des retraites, imposé par le Gouvernement au travers du 49,3 et d’une mascarade de dialogue social. Ce projet, outre son impact négatif sur le montant des futures pensions de retraite, va accentuer les réticences de la jeunesse française à intégrer notre profession :

. Baisse des pensions de retraite . Population pénale de plus en plus violente,

. Agressions et insultes,

. Recul de l’âge d’équilibre, . Horaires contraignants, . Pénibilité remise en cause ...

EXIGER DE FAIRE TOUJOURS PLUS AVEC TOUJOURS MOINS DE MOYENS... VOILÀ POURQUOI NOTRE PROFESSION MANQUE TANT D'ATTRACTIVITÉ !!!

Pour FO, seul le retrait de ce projet et la négociation autour des revendications portées par le Syndicat National Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE du Personnel de Surveillance depuis janvier 2018, nous permettront de recruter en masse, et de fidéliser.

Tous corps et grade confondus les personnels de la PACA Corse, souffrent des postes non pourvus :

  • - 14 Officiers,

  • - 71 Premier Surveillants,

  • - 170 Surveillants,

  • - 40 Adjoints Administratifs,

  • - 14 T echniciens,

  • - 22 Adjoints Techniques,

  • - 36 CPIP

En outre ces personnels sont asservis par un flot continu de dérèglements qui les contraignent à s‘adapter à de nouvelles formes de fonctionnement, modifient ou suppriment certains droits et devoirs sans que les moyens nécessaires à ces réformes soient clairement établis.

En effet où en sommes-nous :

– Des travaux visant à définir des organigrammes pour les greffes et les services tenus par les

personnels administratifs ?

– De la révision des organigrammes des établissements, rendue plus que nécessaire, avec la

féminisation, les nouvelles missions et le plan de requalification du Corps de commandement ?

– De la cartographie des formateurs qui ont vu le nombre de formations exploser et qui sont

aussi impactés par le plan de requalification ?

– Peut-on avoir le retex des ouvertures de Baumettes II, Aix II et Draguignan ? Les

organigrammes de ces établissements ne doivent-ils pas être revus ?

Certaines mesures, édictées par la DAP, ont vocation à s’appliquer à l’ensemble des établissements : port du gilet pare lame, déploiement des coupes liens. On observe déjà des disparités entre les établissements en fonction des interprétations des CE, avec parfois des mises en applications incompréhensibles pour le personnel. Dans un soucis d’optimisation de ces dispositifs et de cohérence, nous attendons de la DISP qu'elle donne des consignes afin d'harmoniser les pratiques.

Le recueil de l'avis des organisations syndicales serait à minima judicieux, voire indispensable.

Lire le communiqué


SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr